Afrisson

Marie Louise/Paul Kamba atiki biso

Disques - 45t  |   Congo Kinshasa  |   | Parution : 1948  | Label :  Ngoma

Titres :
Face A :
1. Marie Louise
2. Paul Kamba atiki biso

Face B :
1. Marie Louise
2. Wasero Eruga

Autodidacte, batelier, poète populaire, chroniqueur social, auteur-compositeur, guitariste et chanteur à la voix de crooner, Antoine Kolosoyi aka Wendo Kolosoy est né le 25 avril 1925 à Mushie, au Congo belge (actuelle République Démocratique du Congo). En 1948, il signe, avec le titre "Marie Louise" (Editions Ngoma), la naissance de la rumba kinoise.

Composé pour sa bien aimée Louise (la sœur de son ami Henri Bowane dédiée à celle qu’il veut épouser malgré I’opposition de ses Parents), Marie Louise est le premier enregistrement, en 1948, de Wendo Kolosoy aka Wendo Sor avec son orchestre Victoria produit par Les Editions Ngoma. Détonateur de la carrière de l’artiste à la voix de crooner, Marie Louise, propre mère de la chanteuse Lo-Benel, lui vaut les surnoms de "Mokonzi ya nzemba" ("maître de la chanson") et de "père de la rumba congolaise".

Wendo Kolosoy y rend hommage à son ami Paul Kamba, initiateur de la rumba brazzavilloise avec son orchestre Victoria Brazza en 1942 ("Paul Kamba atiki biso").

La chanson "Marie Louise" à laquelle les "autorités politique de l’époque accordaient la vertu magique de réveiller les morts si on la joue aux alentours de minuit, fut considérée par l’église catholique comme satanique et excommuniée". Wendo Sor est alors contraint de quitter la capitale Léopoldville pour se réfugier à Stanleyville (actuel Kisangani).

Marie Louise, les paroles :

Marie Louise, toi et moi, c’est sérieux ! (bis)
Où est celle qu’on nomme Louise ?
Dites-moi pourquoi j’aime Louise,
Je n’épouserai que Louise !
Le beau-père me dit d’attendre.
Je jure d’épouser Louise.
Le beau-père refuse qu’on se marie
Alors que toi et moi on s’aime !
On se mariera, chère Louise !
Où es-tu Louise ?

Wendo, tu parles pour ne rien dire,
Nous, on a nos voitures, nos voix, nos guitares,
On peut s’enfuir avec elle
Par la route de Kingabwa, ah, mama !

J’écoute au nom de la promesse
On va me chanter, on va demander où est Wendo Sor
Le "catalogue" de la guitare !
Marie Louise, Marie Louise,
Je sais maîtriser la guitare.
Le likembé et aussi le violon
Où est ma Louise, mama ?

Joue de la guitare !
Wendo veut voir mama Louise.
Ainsi ! Il donne à Bowane.
Où est Louise ?
Bowane, joue de la guitare,
Un air sur mon likembe !
Wendo, Wendo,
Bowane va chanter Wendo :
« Wendo nous a quittés
Il y a longtemps
Wendo est allé à Kisangani,
Boyoma, Makelesa, Bilanga, mama,
Il a quitté Bowane ! »
A mon arrivée à Kisangani,
Boyoma, Makelesa,
On m’a dit : "Où est Bowane ?"
J’ai répondu : "je l’ai laissé là-bas !"
Ah, moi Wendo, Bowane,
Je te chante,
Ah, Bowane, mama
Tu as l’habitude de me chanter.
J’évoque Bowane, mama !
Quand Wendo débarquera,
Bowane aura une voiture
De marque Douglas
Pour aller accueillir Wendo
A la sortie du bateau
Wendo est arrivé ! Ayo I

* Le virtuose, celui qui connaît les techniques

Fiche :
Wendo Kolosoy (auteur, compositeur, guitare, voix) ; Orchestre Victoria (Kinshasa)
Editions : Firme Jéronimidis

 

par   Nago Seck  11 juin 2007 - © Afrisson