Afrisson

Présentation

La Marrabenta

Styles  Mozambique | Origine : 1950

La Marrabenta est un genre musical urbain du sud du Mozambique et plus spécifiquement de la ville de Maputo, la capitale. Le mot Marrabenta vient du verbe « rebentar » qui en portugais signifie « casser », « s’éclater », en référence aux rythmes syncopés des guitares de la marrabenta. La marrabenta est à la fois un symbole de plaisir mais aussi de contestation politique.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

Marrabenta CD
La rough guide de la marrabenta donne àentendre des titres phares des pionniers et de la nouvelle génération.

« La marrabenta est née dans les années 1950 dans le quartier Mafalala à Maputo où se mélangeaient Portugais, Indiens et Mozambicains du Sud (shangaan) qui revenaient d’Afrique du Sud et ramenaient les rythmes de ce pays. Les gens se rencontraient, dansaient, buvaient ensemble dans les verbenas, les fêtes populaires ». explique le journaliste Teodore Mfumo.

Dilon Djili
Dilon Djili est Avec Francisco Mahecuane et Alberto Mula un des pionniers de la marrabenta.

Le mot Marrabenta vient du verbe « rebentar » qui en portugais signifie « casser », « s’éclater », en référence aux rythmes syncopés des guitares de la marrabenta. La marrabenta est à la fois un symbole de plaisir mais aussi de contestation politique. Fany Mpfumo, une des grandes figures du genre, se rendra célèbre pour son titre dénonçant en termes voilés le pouvoir portugais : « si tu arrives à me dominer, tu auras dominé un lion ». La chanteuse Zaida Mlongo, elle, évoquera davantage « la condition de la femme ». Les principaux maîtres du genre se nomment Eusebio Joao Taniele, Francisco Mahecuane, Alexandre Langa, Alberto Mula, Lisboa Matavel, Dilon Djili et le groupe Conjunto Djombo. La nouvelle génération qui s’inspire des titres d’anciens l’a mêlé au rap : Mabulu représente aujourd’hui un courant novateur qui associe étroitement la Marrabenta au rap au sein d’un groupe réunissant Chiquito, la star du mouvement hip hop, et le vétéran Lisboa Matavel.

Source : Interview du journaliste Teodore Mpfumo et de David Macuacua chanteur-percussionniste de Ghorwane, Angoulême, juin 2001, et www.amigos-de-mocambique.org

Marrabenta Star
Marrabenta Stars, un des groupes les plus populaires du Mozambique tourne au niveau international.
Mabulu
Mabulu fait le lien entre deux générations et deux styles musicaux, le rap et la marrabenta.
Tales of Moçambique
Cet album produit par Sheersounds propose des titres d’Alexandre Langa, de Mabulu et d’autres stars de la marrabenta.
Marrabenta jazz
La marrabenta a inspiré le peintre Ilídio Candja qui en a traduit la dimension sociale et culturelle.

 

par   Sylvie Clerfeuille  14 novembre 2007 - © Afrisson

News


 
La Marrabenta
:: le jeudi 1er mai 2008 ::

La Marrabenta est un genre musical urbain du sud du Mozambique et plus spécifiquement de la ville de Maputo, la capitale. « La marrabenta est née dans les années 1950 dans le quartier Mafalala à Maputo où se mélangeaient Portugais, Indiens et Mozambicains du Sud (shangaan) qui revenaient d’Afrique du Sud et ramenaient les rythmes de ce pays. Les gens se rencontraient, dansaient, buvaient ensemble dans les verbenas, les fêtes populaires ».