Afrisson

Biographie

Mav Cacharel

   Hilaire Youla
Artistes Congo Brazza | Naissance : 1957 | Groupes :  Loketo | Styles :  Soukouss - Afro-pop - World / Musique du monde

Avec Géo Bilongo, Mac Baron et Macaire, Hilaire Youla aka Mav Cacharel, né le 14 janvier 1957 au Congo Brazzaville, est un des nombreux artistes ayant fait partie de Loketo d’Aurlus Mabélé et de Diblo Dibala, un groupe phare du soukouss congolais des années 1980...

Loketo

Deux ans plus tard, sur les recommandations de Claude Alain, journaliste-présentateur à la télévision congolaise, il rejoint l’orchestre Les Sensas où il reste jusqu’en 1974, année qu’il fonde, avec Aurlus Mabélé, Jean Baron, Pedro Wapechkado le groupe de soukouss Ndimbola Lokole. 1983 le voit remporter le premier prix du concours "Découvertes RFI" (Radio France Internationale), faire des tournées à l’île Maurice et participer à plusieurs galas à Paris et dans toute la France. Après avoir posé sa voix sur différents enregistrements antillais et africains, il enregistre la même année son premier disque Chanti Die ! et donne des concerts à Paris et en Ile de France en 1984. Trois ans plus tard, Mav Cacherel participe au fil Black Mic Mac avec l’orchestre de soukouss Loketo fondé en 1986 par son ami et chanteur Aurlus Mabélé et le guitariste Diblo Dibala, originaire du Congo Kinshasa. S’ensuivent des tournées du groupe (USA, Europe, Afrique, Canada) et l’enregistrement, en 1987, de Trouble, le premier album de Loketo comprenant une de ses premières compositions, "Menssa".

Kebo

En 1988, Mav Cacherel quitte Loketo, crée son groupe Kebo avec lequel il tourne en Europe, enregistre Pour Toi (1989) et est invité au Festival Baia, au Cap-Vert. A son retour, il fonde, avec Denise Cairo, Les "A" Nanas, un groupe féminin qui sort un disque éponyme chez Equateur. Un an plus tard, il reprend les routes, Berne (Suisse), Utrecht et Amsterdam (Hollande), La Baule (France) et Fort de France (Martinique), et sort l’album Kebo (1990), suivi de Louzolo (1991) et de Triple Force (1992). Ses deux opus connaissent un tel succès qu’il est invité en 1993 à participer à une émission télévisée au Cameroun où il tournera l’année suivante. Après quelques années de break discographique, Mav Cacherel nous revient en 1997 avec Mokokissa vol.1, un album réalisé par Claude Druck et où l’on retrouve Sam Sambo, Victor Pelmar, Paul Mathieu, Vincent Lao, Tommy Malela, Colette Duville, Aurélia Druck et Roland Druck. En 2004 et 2005, il réalise successivement Kebo Na Brazzaville et Coup de Filet, son dernier disque où apparaît, avec 4 titres, son ami Jean Baron, décédé en février 2005.

Il faudra attendre l’année 2007 pour voir Loketo se reconstituer autour de quatre membres des débuts : Aurlus Mabélé, Diblo Dibala, Mack Macaire et bien sûr Mav Cacherel. Leur CD, Réconciliation, symbole de leurs retrouvailles, de la cicatrisation des blessures et de la refondation de leurs relations, fête les 20 ans du fameux groupe de soukouss congolais. Un an plus tard, ils sortent Acte II - Confirmation, un album “soukouzouk” (fusion de soukouss et de zouk antillais) qu’ils nomment soukouss moderne.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson