Afrisson

Biographie

Clément Mélomé "Mélo"

   Clément Mélomé
Artistes Bénin | 1945-2012 | Groupes :  Orchestre Poly-Rythmo | Styles :  Afro-beat - Afro-funk - Afro-pop - Afro-soul

Auteur-compositeur, accordéoniste, guitariste, saxophoniste alto et chanteur né en 1945 au Bénin, Clément Mélomé aka Mélo, influencé par son aîné GG Vikey, dirige l’Orchestre Poly-Rythmo, célèbre groupe afro-funk, afro-beat, afro-pop, afro-soul, rumba et soukouss congolais, highlife ghanéen, afro-cubain ou afro-reggae, fondé en 1967. Clément Mélomé décède dans la nuit du 17 au 18 décembre 2012 à Cotonou des suites d’une crise cardiaque. Il avait 67 ans.

Clément Mélomé aka Mélo a été formé au chant grégorien. Il est depuis plusieurs années le chef d’orchestre de la formation phare du Bénin, l’Orchestre Poly-Rythmo. Celui qui disputa longtemps à l’Ivoirien François Lougah le titre de "Best Soul Brother of West Africa", s’est fait connaître à travers plusieurs compositions, Gbé tin man djiro sur la jalousie et Tombola tché dou nou, une ode à sa femme.

Orchestre Poly-Rythmo

L’Orchestre Poly-Rythmo ou Le Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo marie, depuis ses débuts, funk, soul, pop, afro-beat, rumba et soukouss congolais, highlife ghanéen, salsa (afro-cubain) ou afro-reggae, avec les rythmiques vaudoues issues de cette petite langue de terre chargée d’esprits, comme le "sakpata", dédié à la divinité de la terre, ou le “sato”, rythme joué en hommage aux morts (comme le laisse entendre le 45T "Aholoye / Idavi" - 1974). Cette faculté à adapter divers styles musicaux à leur répertoire symbolise bien le nom du groupe : Poly-Rythmo.
Après avoir accompagné les plus grands (Eboa Lotin, Manu Dibango, Bembeya Jazz, Tidiani Koné, Gnonnas Pedro), l’orchestre goûte ensuite aux délices d’un buzz occidental, qui rend hommage à sa pléthorique discographie, qui avait jadis tapé dans l’oreille de Fela Anikulapo Kuti lui-même. La perspicacité de quelques collectionneurs de vinyles et autres aficionados de soul africaine (afro-soul) a suffit à redonner une aura internationale à une infime partie de leur patrimoine.

Une formation pépinière

Formation pépinière, l’Orchestre Poly-Rythmo a reçu en son sein de nombreux artistes : Clément “Mélo” Mélomé (accordéoniste, guitare, saxophoniste alto), Gustave Bentho (basse), Vincent Ahéhéhinnou (lead vocal), Paul “Gabo Agbémadon (guitare rythmique), Eskill Lohento (voix), Léopold Yéhouessi (batterie), Bernard “Papillon” Zoundégnon (guitare), Joseph “Vicky” Aménoudji (batterie), Sagbohan Danialou (percussions, voix), Théo Blaise Kounkou (voix), Samuel Gnonlonfoun (trompette), Léon Hounnonkpé (piano), Mathurin D’Almeida (percussions), Moïse Loko (piano), Pierre Loko (percussions), Lucien Alladé (percussions), Nestor Somassou (percussions), Anago Cosme (voix), Bayo Agonglu (percussions), Honoré Avolonto (voix), Philibert Agbahounhba (guitare rythmique), Maximus-Unitas Adjanohun (guitare rythmique), Fifi Leprince (guitare), Mike Sharp (trompette), Koutouan Théodore Ossey "Théo" (trompette), Cakpo Cosme (trompette), Vital Assaba (clavier), Gbetognon Bonaventure Didolanvi (batterie), Mado Martino (guitare rythmique), Célestin Honfo (percussions), ou encore le Malien Tidiani Koné (guitare, flûte, clarinette, saxophone).

Discographie

En compagnie de l’Orchestre Poly-Rythmo, digne représentant de l’afro-funk-afro-beat-vaudou béninois, Clément Mélomé a tourné dans plusieurs villes d’Afrique, d’Europe, des Etats-Unis, du Canada ou du Brésil, et a enregistré une pléthore de 45 tours et d’albums, dont : "Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Dahomey" (1972), "Ahehehinnou Vincent, Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou Dahomey" et "The 1st Album"(1973), "Le Sato" et "Orchestre Poly-Rythmo de L’Atlantique Cotonou - Dahomey" (1974), "Poly-Rythmo’ 76 - Vol. 1" et "Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - R.P.B." et "Ehouzou Dandan A et B" (1976), "T.P. Orchestre Poly-Rhythmo de Cotonou - Bénin (avec Zoundégnon Bernard "Papillon" Guitariste", "Tidiani Koné et Le T.P. Orchestre Poly Rythmo de Cotonou - Benin", "Mélomé Clément Chef d’Orchestre", "Spécial Festac 77 In Nigeria - Vol. 2" et "Betti Betti & T.P. Orchestre Poly-Rythmo" (1977), "Singer Nahounou & T.P Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin", "Yéhouessi Léopold Batteur Vol. 4", "T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin et Loko Pierre Saxophoniste", "Spécial 30 Novembre", "Bentho Gustave Titiou & L’International Poly-Rythmo - Le Disque D’Or", "Trop parler c’est maladie" et "Lohento Eskill Chanteur principal Vol. 5" (1978), "T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin Vol. 7 (avec Zoundégnon Bernard "Papillon" Guitariste Principal" et "T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin Vol. 8" ’1979, "Spécial 80 Vol. 1" et "152 Kg de voix" (Eskill & Vicky accompagnées par Le T.P. Poly-Rythmo" (1980), "T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin", "Vol. 10", "Réconciliation Vol. 9", "Carte Postale de Côte D’Ivoire", "Vol. 10" et "T.P. Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Bénin" (1983), "Reminiscin’ in Tempo : African Dancefloor Classis" (2003), "The Kings Of Benin Urban Groove 1972-80" (2004), "Nouvelle Formule" (2007), "The Vodoun Effect : Funk and Sato from Benin’s Obscure Labels 1972-1975" (2008), "Echos Hypnotiques Vol. 2" (2009), "Cotonou Club" (2011) ou encore "The Skeletal Essences of Afro Funk 1969-1980" (2013).

Auteur-compositeur, accordéoniste, guitariste, saxophoniste alto, chanteur et légendaire chef d’orchestre de la formation, Clément Mélomé décède dans la nuit du 17 au 18 décembre 2012 à Cotonou des suites d’une crise cardiaque. Il avait 67 ans.

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie

Clément Mélomé "Mélo"