Afrisson

Mémoire du monde

Disques - CD  |   Cameroun  |  Sally Nyolo  | Parution : 2007  | Label :  Pias

Titres : 1. Mamiwata - 2. Essame seguele - 3. La sociale - 4. Messima - 5. Alice - 6. Chanter - 7. Ossossone - 8. Mémoire du monde - 9. Ovesbegane - 10. La fille du vent - 11. Mon ami - 12. Le wagon - 13. Messima remix

Dans sa nouvelle création, Mémoire du monde, sorti en 2007, Sally Nyolo partage la tradition du 6/8 avec Sylvin Marc, bassiste international puisant, lui, aux sources du salegy de Madagascar.

La rythmique sur laquelle repose sa musique référence, le bikutsi, a guidé son travail de composition. “Les percussions sont le cadre de ma musique, la matière camerounaise que je pétris : la calebasse sert à la fois de grosse caisse et de basse, le balafon transmet la rythmique du bikutsi, les peaux offrent ce son ample et le udu, tambour de bois, solidifie le rythme par sa tonalité puissante et nette. Chaque percussion doit trouver sa place avec subtilité, finesse. Les autres instruments, guitare, basse, flûte, etc… doivent rentrer dans ce cadre.” Les voix, elles, sont multiples, complexes ou fluides, chantant indifféremment en français et en eton (sa langue). Elles sont à la fois harmonie et rythmes dans “Messima”, subtil enchevêtrement de rythmiques bikutsi et de polyphonies pygmées. La voix peut aussi devenir murmure, long fleuve d’une incroyable limpidité dans “Chanter” où Sally Nyolo réussit l’exploit de donner une coloration africaine à une chanson française, la rendant ainsi universelle.
Lors de cet enregistrement, j’essayais de garder l’âme africaine sans prétention et en même temps, de traduire l’esprit du monde. Ce n’est pas un texte qui parle, c’est un texte qui rêve et Michel Aimé, le producteur du titre, a donné la dimension de ce rêve. Ce fut un travail de studio phénoménal pour arriver à cette simplicité absolue. J’ai repris le thème de la guitare. C’était une petite prouesse. C’était magique.

 

par   Sylvie Clerfeuille  23 décembre 2007 - © Afrisson