Afrisson

Biographie

Midnight Ravers


Groupes France -  Mali | Création : 2012 | Styles :  Musique Mandingue - Electro Site internet

Groupe électro-mandingue composé de trois artistes originaires de Lyon (France) et trois de Bamako (Mali), le groupe Midnight Ravers est avant tout la rencontre entre un musicien, Dominique "Dom" Peter, et un dessinateur, Emmanuel Prost.

Le triomphe du chaos

Début 2012, le batteur du groupe High Tone, Dominique Peter, invite l’illustrateur Emmanuel Prost à le rejoindre à Bamako (Mali) pour l’enregistrement de son album. En dehors des nombreuses rencontres lors des sessions studio avec les musiciens traditionnels maliens, D. Peter et E. Prost captent, chacun à leur manière, l’intensité et l’incandescence musicale qui règne à Bamako.
A leur retour du Mali, début 2013, Midnight Ravers présente en France leur projet musique et dessin, Le triomphe du chaos, un album mêlant électro et musique mandingue.

Sou Kono

Salué par les médias et le public, ils sont de retour, le 25 septembre 2015, avec le nouvel opus Sou Kono. Midnight Ravers s’est à présent mué en véritable combo "musique métisse" depuis l’enregistrement de son nouvel album ce printemps 2015 à Bamako et à Lyon.
Fatim Kouyaté prend naturellement la place du chant lead, au ngoni le djéli (griot) Assaba Dramé rejoint le dessinateur Manu Prost et l’instigateur du projet - le producteur électro Dom Peter (High Tone / Dub Invaders). Ils sont également accompagnés durant leurs concerts par le vidéaste Pierre Duforeau et le grand joueur de kora Madou Sidiki Diabaté (frère de la vedette internationale Toumani Diabaté).

C’est cette démarche sincère d’ouverture à l’autre qui a fait (re) naître Midnight Ravers comme un nouveau combo électro-mandingue, trois Maliens et trois Français investis dans un projet complet et protéiforme : musique, dessin et vidéo. Une sensibilité qui transpire par tous les pores de la musique créée, émotionnellement intense.

Les membres

Dominique Peter

Musicien, producteur électro aux multiples projets, Dominique "Dom" Peter est aussi connu sous le nom de "Dino" au sein du groupe High Tone, dont il est le batteur et avec lequel il tourne à travers le monde depuis 1997. Il jongle depuis 2012 entre son rôle au sein de ce groupe historique et prolixe (sept albums parus chez Jarring Effects) et sa nouvelle aventure au sein de Midnight Ravers, groupe dont il est l’instigateur et le coordinateur.

Emmanuel Prost

Illustrateur formé à l’école Émile Cohl, Emmanuel "Manu Prost" réalise de nombreux carnets de voyage en Palestine, à la Réunion, au Nigéria et bien sûr au Mali. Egalement peintre (tableaux et fresques) et dessinateur de bandes dessinées, il a récemment participé au tournage et à la réalisation de décors pour "Portraits de voyage" de Bastien Dubois, diffusé sur Arte en 2014 et 2015. Il collabore régulièrement avec les collectifs Tête 2 Turk Krew et KompleXKapharnauM.

Pierre Duforeau

Co-directeur artistique, avec Stéphane Bonnard, de la Compagnie KompleXKapharnaüM basée à Villeurbanne, en France, Pierre Duforeau est un metteur en scène et un vidéaste très réputé.
"Témoigner, tel un archéologue des temps modernes, artiste de et dans son temps, Pierre Duforeau crée pour et par la ville. Sur des parcours urbains, accompagné d’une équipe de plasticiens, comédiens, musiciens et vidéastes, il déploie des projets forts qui s’inscrivent dans la vie de la cité. A l’écoute des "Hommes", il œuvre à retranscrire l’âme des quartiers. Chaque projet est avant tout porté par une rencontre avec les habitants, sur un travail artistique multiple".

Fatim Kouyaté

Fatim est née Kouyaté, famille de la caste des griots maliens, comme le sont les Diabaté, les Sissoko ou les Dramé. Les griots (djélis) ont un rôle prépondérant dans la société africaine d’organisation familiale et de passeurs culturels, considérés en ceci comme de véritables diplomates.
Fatim a grandi avec cette charge héréditaire, mais elle s’est également concentrée sur sa carrière de chanteuse et d’auteur. Tout en conservant et en appliquant le patrimoine griotique à certains thèmes ou chansons, elle s’autorise pour autant à s’en détacher, et chante d’autres thèmes universels comme l’amour ou l’exil. Adolescente, ses amis étaient rappeurs et producteurs de musique contemporaine. Fatim a ainsi toujours évolué au milieu de nombreux styles, s’enrichissant à chaque expérience. Tournant majeur de sa vie artistique, sa rencontre avec sa compatriote et chanteuse Rokia Traoré lui permet de travailler sa technique vocale, de parcourir le monde entier, et la conforte dans l’idée d’être une chanteuse à part entière, avec son univers et sa personnalité.

Assaba Dramé

Descendant d’une grande lignée de griots et fils de Mama Dramé - célèbre joueur de ngoni de l’Ensemble Instrumental du Mali - Assaba est un musicien incontournable à Bamako, reconnu par ses pairs. Il rencontre Manjul en 2010, et participe à de nombreux projets au sein du studio Humble Ark, avec André Sampaio, Danakil, Mariam Koné et Midnight Ravers. Toujours à la recherche d’innovation, il n’a de cesse de faire évoluer son instrument en l’électrifiant, lui ajoutant des pédales d’effets ou des sonorités électroniques avec l’utilisation de capteurs midi.

Madou Sidiki Diabaté

Mamadou Diabaté Sidiki aka Madou Diabaté est le fils cadet de feu Sidiki Diabaté (1922-1996) et Mariam Kouyaté, et l’oncle du korafola (joueur de kora) et beatmaker Sidiki Diabaté Jr. Il fait partie de la soixante et onzième génération de joueurs de kora de sa famille. Réputé pour sa grande connaissance du répertoire traditionnel, il en approche pourtant de nombreux autres en étant naturellement très ouvert aux influences étrangères. Se targuant de préserver la tradition et l’héritage de la kora, il est ainsi également connu pour avoir divergé du style de son père. Inspiré par des groupes afro-latins comme le Rail Band ou Rail Band de Bamako (aussi appelé Super Rail Band), il voyage de par le monde en développant des projets novateurs en Inde, aux USA et en Europe, à l’instar de son grand frère, la star internationale et virtuose de la kora Toumani Diabaté.

* Sources :
http://www.cd1d.com/fr/artist/midnight-ravers/
http://www.midnightraversblog.tumblr.com/

 

par   Nago Seck  20 septembre 2012 - © Afrisson