Afrisson

Biographie

Miss Delon

   Pamela Linda Delon Kouamé
Artistes Côte d’Ivoire | Naissance : 1982 | Styles :  Afro-zouk - Zouk

Née le 23 avril 1982 à Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire depuis mars 1983, Pamela Linda Delon Kouamé aka Miss Delon depuis son élection à Miss Côte d’Ivoire en 2000, débute professionnellement dans la musique en 2002. La sortie de l’opus Dis-moi quelque chose en 2005 révèle au grand public celle qui a toujours été choriste à l’Eglise et a toujours rêvé de devenir chanteuse : “J’ai toujours su que je chanterai. C’est depuis longtemps un appel de l’intérieur”…

Edgar Yonkeu & Faustino Ngoïta

Réalisé par Edgar Yonkeu et Faustino Ngoïta, Dis-moi quelque chose laisse entendre de l’afro-zouk dans “Fidélité” (feat. Edgar Yonkeu) et “J’ai mal”, deux titres dénonçant les écarts de comportement dans le mariage, zouk/rumba (“Yakimi”) ou encore zouk/ndombolo (“Srimi”). Chanteuse très croyante, Miss Delon nous offre aussi deux morceaux empreints de spiritualité (“Il a fallu Jésus” et “Saint-Esprit”) sans oublier le tradi-moderne.
Après son premier spectacle à Abidjan (Côte d’Ivoire), devant plus 30.000 personnes, Miss Delon est à Libreville (Gabon) pour un concert à Gabon Expo en présence de 15.000 personnes. Elle est ensuite à Cotonou (Bénin), Bamako (Mali), Yaoundé (Cameroun), Brazzaville (Congo), à Kinshasa (République Démocratique du Congo et Paris (France), en première partie de King Kester Emeneya.

Miss Delon, la reggae woman

En octobre 2006, Miss Delon est aux Etats Unis pour une tournée organisée par le promoteur ivoirien José M. Touré. Un an plus tard, elle enregistre Je te suivrai partout !!!, un album fidèle à son style : afro-zouk, zouk/rumba et zouk/ndombolo. On y entend des titres comme “Maïyo” (conseillant aux femmes de varier leurs dessous pour garder leurs maris) ou encore “Hosanna” (louant le Seigneur). La sortie de cet opus est l’occasion de faire salle comble au Réservoir à Paris (France) pour une soirée dédicace.
Considérée comme glamour, Miss Delon surprend son monde en faisant une incursion dans le reggae avec la réalisation en 2012 à Johannesburg, en Afrique du Sud, de "Do you like reggae". Dans cette chanson, elle dit que “le reggae est sa musique favorite, son inspiration, sa vie”... C’est aussi un appel à ses fans à vivre leurs rêves au lieu de rêver leur vie, chanté en anglais. "Do you like reggae" est le premier vidéoclip extrait de son album à venir, Slave Story, dénonçant la traite des noirs et le racisme, et arrangé à Paris par le compositeur et pianiste Wuri Muctaru.

Une femme africaine moderne

Symbole de la femme africaine moderne, volontaire et ambitieuse, Miss Delon rêve de devenir comédienne, d’élire domicile à Los Angeles, de travailler avec les célèbres cinéastes américains, de monter les marches du Festival du Cinéma de Cannes pour un Oscar, d’écrire son propre scénario et de réaliser son long métrage.

 

par   Nago Seck  15 mai 2008 - © Afrisson