Afrisson

N’wolof (Live)

Disques - CD  |   Sénégal  |  Orchestra Baobab  |  Laye Mboup - MéDoune Diallo - Ndiouga Dieng  | Parution : 1998  | Label :  Dakar Sound

Titres :
1. Yama done xol
2. Aïda Baoury
3. Lat Dior
4. Chéri takama
5. N’Diaye
6. Aduna jarul naawo
7. Sénégal Sunugal
8. Yaraf
9. Core Coumba Fall
10. Lamine Guèye
11. Aïda Baoury

Groupe phare de la musique afro-cubaine "made in Sénégal", Orchestra Baobab ("Gouy Gui" en wolof), est fondé en 1970 à Dakar sous l’impulsion de feu Oumar Barro Ndiaye (chef d’orchestre). Assisté par Cheikh Sidath Ly (guitare basse), le groupe se constitue autour du regretté chanteur Abdoulaye Mboup dit "AbLaye Mboup" ou "Laye Mboup" (1937-1975), figure emblématique de la chanson sénégalaise, Balla Sidibé (chant et timbales), Barthélémy Attisso (guitare solo) et du guitariste saint-louisien Mohamed Latfi Ben Geloun (guitare rythmique). Cette formation pépinière développant parfois de l’afro-pop, marqué par le mbalax, recevra de nombreux talents du pays : Rudolph "Rudy" Gomis (percussions), Issa Cissokho (sax), Ndiouga Dieng (chant), Médoune Diallo (chant – futur membre fondateur d’Africando), les frères Thione et Mapenda Seck. Charles Ndiaye (basse), Peter Udo (clarinette), Mountaga Koité (congas, tumba), ou encore Thierno Koité (sax)...

Enregistré originellement sur support LP en 1971 par Dakar Sound puis réédité en CD en 1998, N’wolof (Live) est un album afro-cubain / mbalax de l’ Orchestra Baobab enregistré au Club Baobab, une discothèque branchée du Dakar des années 1960/1970. Mais N’wolof marque aussi les débuts, dans la musique urbaine, de celui qui sera considéré comme l’une des plus grandes voix du Sénégal, Laye Mboup, qui s’illustre ici avec son fameux hit, "Lamine Guèye".

"Lamine Guèye" est un hommage au grand homme politique sénégalais, Lamine Guèye (1891/1968), premier juriste noir de l’Afrique française de l’époque coloniale, maire de sa ville natale Saint-Louis, magistrat à l’île de la Réunion, fondateur du premier parti politique moderne de l’Afrique francophone, le PSS (le Parti Socialiste Sénégalais), maire de Dakar, membre de la SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière), sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil du gouvernement Léon Blum, député à l’Assemblée constituante française après la Seconde guerre mondiale...

Fiche : Issa Sissokho (chef d’orchestre, sax ténor) ; Barthélémy Atisso (guitare solo) ; Baro Ndiaye (sax) ; Laye Mboup (voix, choeurs) ; Charles Ndiaye (basse) ; Balla Sidibé (voix, timbales) ; Rudolph "Rudy" Gomis (voix) ; Pape Bâ (guitare rythmique) ; Peter Udo (clarinette) ; Mountaga Koité (percussions) ; Médoune Diallo (voix, choeurs) ; Ndiouga Dieng (voix, chœurs)

 

par   Nago Seck  29 juin 2007 - © Afrisson