Afrisson

Biographie

Naby


Artistes Sénégal | Styles :  Afro-reggae - Folk - Reggae

Né à Dakar (Sénégal), d’un père guinéen et d’une mère malienne, Naby Ibrahima Condé aka Naby propose un reggae africain aux accents jazz, hip hop, ragga, soul ou funk, soutenant des textes sur la vie quotidienne, la jeunesse, l’éducation, la tolérance, l’unité, la démocratie ou l’immigration clandestine, chantés d’une voix éraillée en wolof (langue sénégalaise). Lauréat du Prix Découvertes RFI 2009 et du Prix du Québec 2010, la carrière de Naby est alors lancée, avec une tournée africaine de 20 concerts (dans 12 pays d’Afrique occidentale et centrale) et en France… Naby propose aussi de l’afro-folk.

Pape Niang, le mentor

En 1996, Naby fonde avec Ely le groupe Peace & Peace à Mbour sur la petite côte au Sénégal où il a grandi. Parallèlement, il se perfectionne, en vue d’une carrière solo, auprès de l’excellent auteur, compositeur et chanteur, Pape Niang, devenu son grand-frère et son mentor. Ses premières compositions connaissent un réel succès dans les compilations de Positive Black Soul (PBS), Sénérap Freestyle Act 1 et Act 2, parues respectivement en 1997 et 1998, ainsi que dans l’opus de Peace n Peace sorti en 1999. Ces divers suucès lui permettent de participer à la compilation Da Hop (Delabel/EMI France – 2000), aux côtés de Boul’n Baï, Kantiolis, BMG 44, Xuman-J, Daara-J ou Bideew Bou Bess. Par la suite, Naby a posé sa voix sur des réalisations de Duggy Tee en 2002 (rap), DJ Lôan en 2004 (électro), Yat Fu en 2005 (rap) Didier Awadi et le groupe Sikki Sakka en 2006 (rap), No Water Please (fanfare) ou encore la compilation Compilation Frenchy Reggae en 2007...

L’envol international

Invité pour assurer la première partie de Youssou Ndour au Festival DK24 au stade Demba Diop de Mbour, le public sénégalais découvre alors cet artiste doté d’une bonne maîtrise de l’espace scénique. Depuis, Naby investit diverses scènes du monde : Festival Couleur Café de Bruxelles (Belgique) avec le groupe Rak Tak Squad, Festival Noailles de Marseille, Festival Afrikakeur (juin 2007), et Riddim 4 Children de Dakar au Just 4 U et au Centre Culturel Douta Seck, Africa fête (déc 2007) ou encore la première partie d’Alpha Blondy au stade Demba Diop de Dakar en mai 2008. Il se produit aussi en solo à l’Olympic Café et au Lavoir Moderne Parisien à Paris (France), participe au Festival Galsène Live à Lille et au New Morning à Paris en novembre 2008, année de la sortie de son disque Dem Naa - Live in Studio produit par son propre label Demrek RecordZ et qui confirme sa renommée auprès de toute une génération de mélomanes sénégalais. En juin 2009, Naby est tête d’affiche au festival Banlieue Rythme à Guédiawaye à Dakar, au Sénégal, devant 30.000 personnes.

Prix Découvertes RFI 2009 et Prix du Québec 2010

Suite à sa victoire aux Découvertes RFI le mercredi 25 novembre 2009 à Lomé au Togo, Naby fait une tournée de 20 dates dans 12 pays d’Afrique occidentale et centrale, puis sillonne la France. Un an plus tard, il est lauréat du Prix du Québec, puis sort Dem Naa (“Je suis parti” en wolof), un album enregistré à Dakar et à Paris et toujours produit par son propre label Demrek RecordZ.

Naby, lauréat du Prix "Découvertes RFI 2009"

Naby s’est construit un Univers à la fois dynamique, puissant et très mélodique. Il impose une musique africaine authentique, moderne et métissée.

* Crédit photo RFI : RFI (Radio France Internationale)

 

par   Nago Seck  7 janvier 2009 - © Afrisson