Afrisson

Biographie

Nadège Mbadou


Originaire du Gabon, Nadège Mbadou propose du zouk ou de l’afro-zouk teinté de RnB, rumba, kizomba, gospel, tradi-moderne (ou afro-folk), chanté d’une voix à la fois grave et douce. Elle fait ses premiers pas dans la musique en 1997 en participant aux soirées du night-club “Le Cotton Club” de Libreville, une première expérience de la scène qui lui permettra de lancer sa carrière musicale…

Nadège Mbadou entame sa carrière en tant que choriste de grands artistes gabonais tels que l’auteur- compositeur et pianiste Frédéric Gassita et la diva “Mama” Patience Dabany avec qui elle fait, en 2001, l’Olympia à Paris (France). En 2004, sa rencontre avec le producteur Jean-Yves Messan du studio Mandarine à Libreville aboutit à sa participation, en tant qu’artiste à part entière, à la compilation Couleur Mandarine. Mais il faut attendre 2006 pour entendre son premier album solo, Muéré qui lui vaut, la même année, les prix de “Meilleur artiste féminin” et “Meilleur clip” aux Balafons Gabon Music Awards. Deux ans plus, Nadège Mbadou sort son second opus, Pour vous !, aux couleurs afro-zouk, rumba, zouk-love, techno, coupé-décalé... Dans ce disque réalisé par Edgar Yonkeu, on retrouve des invites de marque, comme Patience Dabany, Jacob Devarieux, Secta’a, Mathis Makaba... Les titres phares de cet album, “Mon beau mirage”, “You are so fine”, “Tout ça pour toi”, “Dialé sissiélé”, largement diffusés par les radios lui valent un grand succès dans la sous-région. En 2011, Nadège Mbadou lance Silence, premier single de son troisième album Silence Acte 3 enregistré au studio Mandarine et au Circle House Studio de Miami (Etats Unis). Parallèlement, celle qui a collaboré avec Isaac John, excellent chanteur de negro spirituals, gospel et a capella, travaille avec Léa Dabany de l’Agence AG du Gabon, spécialisé dans l’organisation d’événementiels.

 

par   Nago Seck  14 mai 2009 - © Afrisson