Afrisson

Niyam : Lauréats du Concours sous-régional de "Chansons sur l’eau et l’environnement"

Titres :
1. Enemy Fénandé - Alioune Lô - Mauritanie
2. SK & Saïdou Mamadou Konté – Mauritanie
3. Etrane - Mohamedoun Ag Ambery – Mali
4. CHB - Cheibani, Moustapha et Bouvreir – Mauritanie
5. Yéro Ngoula Ndiaye - Sénégal

Auteur-compositeur et interprète sénégalais, Abou Thiam aka Ngaari Laaw est un artiste militant. Fondateur du groupe portant son pseudo, avec d’autres musiciens, dont Mamadou Guèye (joueur de hoddu (ngoni peul)), il est inspiré par les musiques pulaars (musiques peules), soutenant des textes chantés en peul : le sida, le mariage forcé, l’excision, l’instabilité politique, le chômage des jeunes, le développement durable, les enfants des rues, l’alphabétisation, la sécheresse, le défit d’eau, l’environnement... Ngaari Laaw est aussi initiateur du "Festival de chansons sur l’eau et l’environnement", un tremplin pour de nombreux artistes et groupes de la sous-région.

Du 3 au 31 Janvier 2013 en Mauritanie, le concours sous-régional de "Chansons sur l’eau et l’environnement" organisé par Abou Thiam aka Ngaari Laaw, en partenariat avec DOEN, OMVS et Cofia Immo, voit le couronnement cinq lauréats : les groupes Enemy Fénandé d’Alioune Lô (afro-rap - Mauritanie), SK & Saïdou Mamadou Konté (afro-rap - Mauritanie),
Etrane de Tombouctou de Mohamedoun Ag Ambery (blues ishumar ou blues touareg) - Mali), CHB de Cheibani, Moustapha et Bouvreir (afro-rap - Mauritanie) et Yéro Ngoula Ndiaye (afro-folk - Sénégal).

Les cinq lauréats se retrouvent sur une compilation tirée à mille exemplaires et intitulé "Niyam" ("l’eau" en pulaar).

Des prix spéciaux ont été décernés à deux artistes de Mauritanie : Aïcha Mint Abba (Prix spécial femme) et à Sidy Baylel Thiam (Prix du public).

Lors de cet événement, Abou Thiam aka Ngaari Laaw a aussi dévoilé "Ndaw Ndiyam", son clip sur l’eau et l’environnement.

 

par   Nago Seck  29 avril 2013 - © Afrisson