Afrisson

Présentation

Le Bonganga

Rythme ternaire des peuples « Betu » (Bétu) et « Dongu » (Dongou) du nord du RDC République Démocratique du Congo (Afrique centrale), le « bonganga » vient de la région de l’Equateur, particulièrement de la ville de Boende, sur la rivière Tshuapa.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

Musique et danse thérapeutiques et spirituelles, le « bonganga » s’est ensuite répandu dans la région, notamment en RCA (République Centrafricaine).
Toujours associé à la sorcellerie (« nganga »), le « bonganga », uniquement joué et dansé pour la guérison et autres rituels du « nganga », s’accompagne des tambours « ngomas » auxquels s’ajoutent parfois des trompes ou des cornes. Il est aujourd’hui associé aux musiques gospel, forme de style synchrétique, associant rituels animistes et pratique chrétienne.

Le tambour "ngoma"

L’auteur, compositeur et interprète Mike Kalambay et son groupe Shekina l’ont fait revivre dans leur rumba ou gospels, en soutien de leurs cantiques (« Bonganga na Yesu »)…

 

par   Nago Seck  17 août 2007 - © Afrisson