Afrisson

Biographie

Nuta Jazz Band (Juwata Jazz Band)


Groupes Tanzanie / Zanzibar | Création : 1964 | Styles :  Afro-pop - Chela Chela

Un des orchestres précurseurs de la scène tanzanienne, Nuta Jazz Band s’est s’illustré dès ses débuts en 1964 avec le chela chela (ou jazz local), une musique de danse ("muziki wa dansi") intégrant le mambo local, la rumba, le cha cha cha et le son cubano, des musiques très en vogue à l’époque dans le pays.

Mlimani Park Orchestra

Parrainé initialement par le National Workers Union (Syndicat National des Travailleurs), avec la bénédiction du gouvernement, Nuta Jazz Band est créé en 1964, l’année de l’union du Tanganyika et de Zanzibar qui a donné naissance à la Tanzanie le 26 avril, avec Julius Kambarage Nyerere (1922 – 1999) à sa tête. Nyerere décide alors de faire de la musique un outil culturel d’affirmation identitaire, subventionnant les groupes et utilisant la radio nationale pour mieux diffuser leurs créations.
En 1973, le compositeur / guitariste, Saïdi Mabera rejoint Nuta Jazz Band dont il deviendra, dans les années 1980, le directeur artistique. En 1977, plusieurs membres fondateurs tels que les chanteurs Muhiddin Maalim et Hassani Bitchuka et le guitariste Abel Balthazar partent former Dar International puis Mlimani Park Orchestra devenu Juwata Jazz Band. Mais leurs premières oeuvres influencées par la musique de Joseph Kabasélé et Franco mais aussi par le style boucher « seront » gravées par plusieurs labels dont RetroAfric et Buda Musique (Zanzibara 3 - en 2007).

Ottu Jazz Band

Suite à un changement de sponsor, Nuta Jazz Band est rebaptisé Ottu Jazz Band en 1991 : l’Organization of Tanzanian Trade Unions (Organisation de Syndicats Tanzaniens) remplaçant le Syndicat National des Travailleurs. Mais ce changement de parrainage et les nombreux départs et arrivées de musiciens n’entament en rien la volonté de d’Ottu Jazz Band de garder son assise musicale, préservée par Joseph Lusungu (trompette, voix), Mnenge Ramadhani (sax) et Moshi Williams (guitare, basse, voix), trois auteurs / compositeurs qui ont rejoint le groupe en 1966. La même année, en compagnie de Hassani Bitchuka et de Abel Balthazar, Muhiddin Maalim fait signe son retour au sein de la formation mère comme chef d’orchestre.

Malgré les carences de l’industrie du disque en Tanzanie, l’orchestre Juwata Jazz Band que de nombreux mélomanes continuent à appeler Nuta Jazz Band continue à occuper le devant de la scène, enregistrant deux cassettes par an au studio de la RTD (Radio Tanzania Dar Es Salam).

 

par   Nago Seck  19 juillet 2008 - © Afrisson