Afrisson

Nzimbu (Ray Lema, Ballou Canta, Fredy Massamba & Rodrigo Viana)

Titres :
1. Bekele (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 2:04
2. Lobelanga (Nzimbu) (feat. Ray Lema & Ballou Canta) 4:20
3. Lusambu (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 3:56
4. Leila (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 4:29
5. Ntoto (feat. Ray Lema & Ballou Canta) 4:03
6. Lusala (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 3:42
7. Les oubliés du Kivu (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 4:13
8. Nsongela (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 3:02
9. Bwetamane (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 4:03
10. Aigre doux (feat. Fredy Massamba & Ballou Canta) 4:06
11. Nkento (feat. Fredy Massamba) 2:38
12. Nkembo (feat. Ray Lema & Ballou Canta) 4:00

Après leur concert au New Morning, à Paris, le mercredi 11 décembre 2013, pour un "Hommage à Aimé Césaire", Nzimbu sort en mars 2014 un album éponyme faisant le pari d’une esthétique acoustique. La chanson "Ntoto" s’inspire des chants et danses du peuple Pygmée, "Lusala" laisse entendre des mélodies Luba tandis que "Nzimbu" tire sa source dans diverses sonorités Kongo ainsi que d’autres peuples congolais. "Aigre doux" est une rumba congolaise dansante d’origine kinoise. "Nsongela" est aux parfums afro-rap tandis que "Les oubliés de Kivu" parle des crimes et viols de masse commis dans cette région située à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC)).

Nzimbu qui veut dire "le chant et la fortune" en langue kikongo de l’ancien Royaume du Kongo, est un éphémère ensemble vocal fondé à la fin de l’année 2013 à Paris (France) sous l’impulsion de Ray Lema (piano, guitare acoustique, voix), avec Ballou Canta (percussions, voix), Fredy Massamba (percussions, voix) et Rodrigo Viana (guitare). Pont culturel entre les deux Congo et le Brésil, cette formation navigue entre a capella, musique acoustique, afro-folk et rumba congolaise

Fiche :
Ray Lema - Piano, voix
Ballou Canta - Percussions, voix
Fredy Massamba - Percussions, voix
Rodrigo Viana - Guitare
Label : One Drop / Skinfama
Distribution : Rue Sthendal

 

par   Nago Seck  30 mars 2014 - © Afrisson