Afrisson

Biographie

Olamide

   Olamide Adedeji
Artistes Nigeria | Naissance : 1989 | Styles :  Afro-dance - Afro-rap - Naija music

Né le 15 mars 1989 à Bariga, dans l’Etat de Lagos, au Nigeria, Olamide Adedeji aka Olamide est un auteur-compositeur, guitariste et rappeur, mêlant afro-rap, afro-dance, naija music et azonto, souvent chanté en yoruba (sa langue), et parfois en pidgin ou en anglais. Olamide s’illustre en 2011, avec son album Rapsodi, dont le single "Eni Duro" sera diffusé par plusieurs radios de Lagos. Il remportera plusieurs Grammys aux Nigeria Entertainment Awards, aux Headies (Hip Hop World Awards), aux Channel O Music Video Awards et aux Nigeria Music Video Awards.

En 2000, Olamide décide de poursuivre une carrière dans la musique. "J’ai découvert que j’étais doué dans la musique, ainsi j’ai dû l’explorer, c’est ma vie, mon monde", dit-il.
En 2010, alors qu’il etudie la communication de masse à Tai Solarin University of Education à Lagos, il est invité pour une performance aux The Hip Hop World Awards. Une première découverte pour le milieu du showbiz nigérian. Un an plus tard, il sort son premier album Rapsodi, dont le single "Eni Duro" sera diffusé par plusieurs radios de Lagos. Ce début réussi le mène à collaborer avec de grands noms de la scène naija, tels que Wizkid, ID Cabasa, 9ice ou encore D’Banj.
Son concert du 6 décembre 2011 au Bitter End, un club dirigé par Paul Colby à Greenwich Village (New York City - USA), fera l’objet d’un CD de 7 titres, Live from The Bitter End, mixé par Bert Price. Il y est accompagné, entre autres, par Jamal Hampton (batterie), Brady Watt (basse) et Bert Price (Keyboards).

YBNL, l’album à tubes

Son deuxième album, YBNL (Yahoo Boy No Laptop), sorti en 2012 sous son propre label YBNL Nation, est boosté par des hits largements téléchargés, comme "Stupid Love" (plus de 3.390.000 vues sur youtube) et "First of All" (plus de 1.160.000 vues). YBNL lui vaut plusieurs prix en 2013 : “Meilleur album rap” et "Album de l’année" aux Headies (Hip Hop World Awards), “Meilleur album de l’année” et "Meilleur artiste indigène" aux Nigeria Entertainment Awards. La même année, son featuring sur le single "Ghost Mode" du rappeur Phyno lui offre le prix de "Meilleure collaboration" aux Nigeria Entertainment Awards.

Représntations

Suite à ses succès, Olamide est devenu le premier Nigérian à signer, le 17 juillet 2013, avec Cîroc, une marque de vodka distillée à partir de raisins, fabriquée en France par le groupe britannique Diageo et vendue principalement aux États-Unis. Le 24 octobre 2013, il signe avec la marque de bière irlandaise Guinness un contrat de plusieurs millions de naira (₦), la monnaie nigériane). En novembre 2013, il devient Ambassadeur pour Etisalat alongside Ice Prince

Baddest Guy Ever Liveth

Le 7 novembre 2013, Olamide sort son troisième album, Baddest Guy Ever Liveth, comprenant les singles "Durosoke", "Yemi My Lover" et "Anifowose". Cet album lui vaut plusieurs nominations et des récompenses au Nigeria en 2014 : “Meilleur album rap”, "Album de l’année" aux Headies (Hip Hop World Awards), "Artiste ouest-africain le plus doué" pour la vidéo "Turn Up" aux Channel O Music Video Awards, "Meilleure vidéo afro-hip hop" et "Meilleur artiste de rue hip hop" pour "Durosoke" aux Nigeria Music Video Awards.

L’année 2014 le voit sortir le single “Jogodo” (ft AjeButter 22 & Lynxxx), et l’opus Street OT, incluant les singles "Story for the Gods", "Up In the Club" (featuring Viktoh) et "Skelemba" (featuring Don Jazzy). Le 9 février 2015, Olamide et son label YBNL Nation lancent “Shoro Niyen”, un single afro-dance/naija music/azonto réalisé avec le collectif YBNL dont font partie Lil Kesh, Viktoh et Chinko Ekun, et produit par Pheelz. En mars, il enregistre "Confam Ni", un single aux mêmes couleurs musicales, réalisé en featuring avec Wizkid, et produit par Young John.

 

par   Nago Seck  25 décembre 2011 - © Afrisson