Afrisson

Présentation

L’Omutibo

Styles  Kenya | Origine : 1940

L’omutibo est un rythme du pays luhyia (Kenya occidental) appelé traditionnellement omurinyo. Jusque là réservé aux anciens et joué avec le litungu , l’omutibo sera adopté et modernisé par les jeunes soldats de retour de la Seconde Guerre mondiale qui introduisent des courants occidentaux et utilisent des guitares.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

Ils remplacent les instruments locaux comme le litungu (lyre à 7 cordes) et la siiriri (violon à 2 cordes) par des guitares, introduisant dans la musique luhyia des mélodies anglaises et espagnoles. Originellement ensemble de Chants et de rythmes de louanges ou de funérailles joués dans les matangas (réunions de vieillards), l’omutibo devient une musique de danse chantée souvent en swahili.
Originellement, il est joué à l’aide d’une seule guitare accompagné par la chupa (petite bouteille frottée à l’aide d’une baguette) qui donne la ligne rythmique. Le pionnier de cette musique sera Atori Susu et son « Bunyore Band » qui consacre le genre avec son hit « Sengula Naku Penda ». D’autres musiciens vont s’imposer dans les années 1950/1960 comme John Mwale, Daudi Kabaka et John Nzenzi qui intègrent au style originel d’autres rythmes comme le benga, la rumba et le twist. Dans les années 1970/80, il est relancé par le groupe Abana Ba Nasery qui en offre une version acoustique.

 

par   Afrisson  12 mai 2007 - © Afrisson