Afrisson

Biographie

Orchestra Super Mazembe


Créé en 1967 dans le Shaba (Katanga), au Congo Kinshasa (RDC), sous le nom de Super Vox, par Mutonkole Longwa Didos et Lovy Longomba, la formation s’exile en 1969 à Lusaka, en Zambie. En 1974, le groupe s’installe à Nairobi, prend le nom de Orchestra Super Mazembe et va dominer la scène musicale du Kenya des années 1970/1980 avec leurs rumba et soukouss congolais, marqués par des riffs de guitare tournoyants (style rock) et des lignes de cuivres très relevées, comme le laissent entendre leurs hits chantés en lingala, en swahili ou en nyanja : "Gina", "Shauri Yako", "Mbanda Ya Mobange", "Nabimakale", "Loboko", "Amina", "Samba", "Bamama", "Atia Jo", "Kassongo", "Naleki Libota" ou "Mwana Mazembe". L’Orchestra Super Mazembe se sépare en 1985...

Lovy Longomba en solo

En 1981, le chanteur Lovy Longomba quitte l’orchestre pour fonder le groupe Super Lovy et, plus tard, Bana Likasi qu’il dirigera jusqu’à sa disparition en 1996. Issu d’une famille de musiciens, Lovy Longomba est le fils de Vicky Longomba, fameux chanteur du groupe OK Jazz de Franco, et le frère d’Awilo Longomba, célèbre interprète de ndombolo des années 1990/2000. Quant à ses enfants, les jumeaux Christian et Lovy, ils ont créé Longomba’s, un groupe de rap africain très populaire au Kenya.

Une formation pépinière

Formation pépinière, Orchestra Super Mazembe a accueilli plusieurs artistes dont Fataki Lokassa et Tailos, tous deux disparus, les vocalistes Kassongo Wa Kanema et Mutonkole Longwa Didos (décédé en 1999), le bassiste Frédéric Mulunguluke Mwanza (décédé en 2006), les guitaristes Bukasa wa Bukasa (décédé en 1989), Komba Kassongo Songoley (décédé en 1990), Rapok Kayembe Miketo (décédé en 1991), Lobe Mapako et Loboko Bua Mangala, les batteurs Dodo Dorris et Kitenge Ngoi wa Kitombole, le bassiste Mwanza wa Mwanza Mulunguluke ou encore les chanteurs Kilambe Katele Aley, Musa Olokwiso Mangala et Rondo Wa Kandolo.

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson