Afrisson

Biographie

Orchestre Kanaga de Mopti (ex Orchestre Régional de Mopti)


Groupes Mali | Création : 1976 | Styles :  Musique Mandingue - Afro-pop - World / Musique du monde

Fondé en 1976 sous l’impulsion de Diby Syllas Diarra, Gouverneur de Mopti à l’époque, l’Orchestre Kanaga de Mopti, du nom masque le plus représentatif et le plus populaire des Dogons (le Kanaga), Codirigé par deux compositeurs, le guitariste Modibo Kouyaté et le flûtiste, trompettiste, percussionniste et arrangeur Sorry Bamba (ancien membre de l’Orchestre Régional de Mopti), l’Orchestre Kanaga de Mopti explore les rythmes et mélodies des peuples du delta du fleuve Niger (Dogons, Peuls, Bozo, Songhaï, Bambaras), développant ainsi divers styles du pays (musique mandingue, musique dogon, musique pulaar (peule) ou afro-blues), chantés en dogon, bozo, bambara, songhaï et peul.

Orchestre Régional de Mopti

Rebaptisé Orchestre Kanaga de Mopti en 1976, l’Orchestre Régional de Mopti était une formation créée en 1966 à Mopti, au Mali, et qui a sillonné tout le pays : Bamako, Kayes, Sikasso, Ségou, Gao, Kayes, Bandiagara, Djenné et Mopti, bien sûr... Le répertoire de leurs prestations à la 1ère Biennale artistique et culturelle de la Jeunesse du Mali sera gravé sur un album intitulé Les meilleurs souvenirs de la 1ère Biennale artistique et culturelle de la Jeunesse (1970).

Biennale Artistique et Culturelle du Mali

Cette diversité musicale et la sortie en 1977 de leur album éponyme au style moderne et dansant séduisent aussitôt le public qui réclame l’Orchestre Kanaga de Mopti dans toute la région. Bientôt, il participe aux divers concours de musique nationaux, devenant à trois reprises lauréat de La Biennale Artistique et Culturelle de la Jeunesse du Mali : 1978, 1980 et 1982, année où il remporte le Prix lui attribuant le nom d’Orchestre National. Cette même année, l’Orchestre Kanaga de Mopti est lauréat du premier Festival de Musique Moderne de la Zone II organisé à Dakar et réunissant des pays comme le Sénégal, le Mali, la Guinée, la Gambie, la Guinée Bissau, la Mauritanie et la Sierra Leone. Par la suite, Sorry Bamba décide de rejoindre la France pour une carrière solo.

Représentations officielles

En 1987, l’Orchestre Kanaga de Mopti participe à l’animation de la Foire internationale de Rennes (France), puis est invité le 4 août à Ouahigouya, aux festivités de l’Anniversaire de la Révolution du Burkina Faso, un pays avec qui la région de Mopti partage une importante bande frontalière. En 1989, la formation anime le Jumelage Mopti-Ouahigouya, avant de participer, en 1991, à la 7ème Foire Régionale de Djibo (Burkina Faso), puis de représenter sa ville au 15è anniversaire de la coopération d’Ille-et-Vilaine (France) et Mopti, jouant dans des écoles françaises.
Lauréat en 2001 du concours d’orchestre de la première et unique édition de La Semaine Nationale des Arts et de la Culture (SNAC), l’Orchestre Kanaga de Mopti gravera sur disque le répertoire présenté lors de cette manifestation en 2002. En 2003, le groupe fait partie des groupes représentant le Mali, pays invité au Folklife Festival organisé par Smithsonian Center à Washington, des Etats-Unis.

L’orchestre Kanaga actuel

Aujourd’hui dirigé par Mamadou Traoré aka Joe (chef d’orchestre, guitare rythmique), l’Orchestre Kanaga de Mopti est actuellement composé de Djéliba Koné (trompette), Koniba Koné aka Demba (guitare solo, percussion), Issa Koné (guitare accompagnement, synthétiseur), Boureïma Diabaté (voix, percussion), Sékou Diancoumba (voix, guiros), Macki Koné (tamani (tambour d’aisselles), voix), Papa Koné (basse, balafon), Sékou Koné aka Tomi (saxophone, balafon, tamani, tambourin, voix), Sada Traoré (batterie, djembé), Fatoumata Coulibaly aka Tata Daou / Sali Diarra (chœurs, animation) et Mamadou Guindo aka Déké (danseur de masque, voix).

* Source : http://mali.educanet2.ch/

 

par   Nago Seck  7 mai 2007 - © Afrisson