Afrisson

Biographie

Ousa Nousava


Formé au début des années 1980 par des collégiens, sous l’impulsion des jumeaux François et Frédéric Joron, le groupe Ousa Nousava ("Où allons-nous" en créole réunionnais) a opté pour le maloya électrique et a remporté en 1988 le 1er Prix des 2ème Jeux des Rencontres Folkloriques de La Réunion. En fait cette formation qui développe aussi le séga est la continuité du groupe Élèftéria, monté une ou deux années avant par le même François avec un autre de ses frères, Bernard, et sa petite sœur Isabelle. Ils apprennent dès le plus jeune âge à jouer de différents instruments de musique grâce à leur père et grand chanteur de séga Jules Joron (1936-2002). En 1995, Frédéric Joron décide de quitter le groupe préférant se consacrer à la religion…

Parcours

Ousa Nousava commence à sa faire un nom dans l’île en 1981/1982 avec des chansons comme "Zamalyin" ou "Dann’ tan lontan", et celles de leur première cassette éponyme, vendue à plus de 10.000 exemplaires en 1 an, écrite par Frédéric Joron et mixée Sulliman Vally.

Les années suivantes voient le groupe sortir "Déraciné" (K7 - 1990), "Ousa-Nousava" (CD – 1991) et "Pic Nic", (1992), une cassette où ils reprennent les succès de Jules Joron. En 1994, ils enregistrent "Mon ami(e) a moin", un album maloya et séga écrit par Bernard Joron, Frédéric Joron, Jules Joro et Michel Acapandie. La même année, ils se produisent au Zénith de Paris, et tournent dans toute l’île de La Réunion.

Le départ de Frédéric Joron

En 1995, Frédéric Joron, l’un des leaders, décide de quitter le groupe préférant se consacrer à la religion. Le groupe continue sa carrière sous la houlette de Bernard Joron (voix, guitare rythmique, trompette) et François Joron (voix, kayamb).

De 1999 à 2013

Après les albums "Mouche a miel" (CD – 1995) et "Les succès souvenirs" (1996), Ousa Nousava sort en 1999 "Mon péi in tablo" qui marque leur grand retour sur le devant de la scène avec notamment la chanson phare "Na dé milyon d’année". L’année 2001 voit le groupe sortir "Lé Kool !!!"

En 2004, année de la parution de leur album "Live", Ousa Nousava et Ti Sours font une tournée commune en métropole. En 2006, le groupe lance le DVD "Ousanousava chante les succès de Jules Joron Vol. 3 / Cadence Pays" et organise un spectacle hommage à Jules Joron, leur inspirateur et figure emblématique du séga réunionnais. En 2008, ils sortent "Tous les enfants", dont le titre phare "Même si ou lé loin" diffusé en boucle sur les radios.

En 2010, sort "Live au Jam Montpellier", le premier opus enregistré en métropole lors de leur tournée. Suit en 2012, "Ces artistes qui nous lient - De Brassens...à Nougaro", un album qui rend hommage à des interprètes de la chanson française disparus : Sacha Distel, Léo Ferré, Claude Nougaro, Georges Brassens, Boris Vian, Joseph Kosma, Jacques Brel, Les Compagnons de la chanson, Jean Ferrat, Serge Reggiani et Henri Salvador.

Un an plus tard, paraît le CD/DVD "Faut métisser", comprenant "Pas besoin ou l’a peur", "Votez ! Votez !", "Point d’l’amour", "Rescapé", "Assis dans le métro" ou encore "La prière".

Les membres

Bernard Joron : Voix, guitare rythmique, trompette
François Joron : Voix, kayamb
Patrick Atide : Guitare
Frédéric Tossem : Basse
Laurent Serveaux : Batterie
Guillaume Dejean : Violon, trompette
Alfred Vienne : Accordéon, accordina
Mickaël Talpot : Percussions
Teddy Doris : Trombone
Jean Claude Amouny : Ingénieur son
Yann Huet : Photographe
Pascal Wong-Fong : Manager

Les anciens membres

Frédéric Joron
Isabelle Joron
François Fombard Ti nain
Narcisse LYdie
Narcisse Manuella
Lin Georgette
Barbier Nadine
Savrimoutou Jacquy
Petit
Amacy

 

par   Nago Seck - Sylvie Clerfeuille  10 mai 2007 - © Afrisson