Afrisson

Biographie

Pako Sarr


Né le 28 octobre 1971 à Dakar, au Sénégal, l’auteur, compositeur, producteur, percussionniste, guitariste et interprète, Pako Sarr, basé en Pologne, développe de l’afro-pop, teinté par endroits de soul ou de reggae, ou se déclinant en afro-folk, afro-blues ou afro-jazz...

Pako Sarr débute dans la musique à l’âge de 17 ans en fondant son premier groupe, Soweto Boys, dont il est le chanteur – percussionniste. Trois ans plus tard, la formation prend le nom d’ARRA (Africa Reggae Roots Ambassador), s’oriente naturellement vers un reggae à la couleur africaine et devient vite très populaire auprès des jeunes Sénégalais. En 1999, Pako Sarr rejoint Paris (France) où il continue à composer et chanter tout en apprenant la guitare. C’est à cette époque que naît le projet Nomad Soul caractérisé par la musique de Pako, son art de fusionner divers styles, comme les musiques africaines, le reggae, la soul, la pop ou encore le rock. Mais il lui faut mûrir ce projet pendant cinq ans avant de tourner dans le Sud de la France.

Parti en Pologne en 2008 pour un concert, Pako Sarr décide, deux ans plus tard, de s’installer à Varsovie où il monte un groupe dont il est l’auteur, compositeur, guitariste et chanteur (en langues wolof, anglais et français). Il est aussi co-fondateur du projet socio-culturel UP (United People), et, avec ses compatriotes Mamadou Diouf et Mohamed Mbow, créateur du trio Djolof Man Band. En 2011, il réalise, avec des guests comme Kayah, Galass, Alibéta et Mamie Kanouté, la bande originale du film documentaire franco-polonais “Wrestling in Dakar” (La Lutte à Dakar) d’Edward Porembny, vendu d’avance à plus de 10 chaînes de télévision et diffusé dans plusieurs pays. Cette musique sortira en 2013 sous le titre Baobab - Wrestling in Dakar OST

 

par   Nago Seck  2012 - © Afrisson