Afrisson

Papa Wemba, "le chef de la tribu rumba-rock" nous a quitté dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 avril 2016 à Abidjan


Articles -  Edito - par   Nago Seck  - 24 avril 2016

Le chanteur congolais Papa Wemba est décédé dans le dimanche 24 avril 2016 à l’aube, suite à un malaise survenu sur scène à Abidjan (Côte d’Ivoire) où il participait au Femua (Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo), a déclaré A’Salfo aka A’Salfo, le leader du groupe ivoirien Magic System, promoteur du Femua. Son décès est survenu 20 minutes après qu’il eut chanté trois morceaux de son riche répertoire.
La suite du programme a été annulé en raison de la mort surprise de l’artiste.

Papa Wemba est sorti de scène, conscient, quoique très affecté. Il a été pris en charge par des équipes de secours, rapporte Olivier Rogez, et transféré vers l’hôpital le plus proche mais le musicien n’a pas survécu. Ces dernières années, Papa Wemba a connu des ennuis de santé, frappé notamment par un AVC (Accident vasculaire cérébral).
L’arrivée de sa dépouille à l’aéroport de Kinshasa, le 28 avril, est accueillie par des milliers de Congolais.

Né le 14 juin 1949 à Lubefu dans le Sankuru, province du Kasaï-oriental dans l’actuelle République Démocratique du Congo, Papa Wemba, de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, est une légende de musique congolaise (rumba, soukouss).

Plus d’infos sur l’artiste : cliquer ici

L’équipe d’afrisson.com présente ses condoléances à sa famille et à tout le peuple congolais.

 

par   Nago Seck - 24 avril 2016 - © Afrisson