Afrisson

Biographie

Pape Niang

   Pape Birane Niang
Artistes Sénégal | Naissance : 1955 | Groupes :  Xalam 1 | Styles :  Afro-pop - Mbalax - World / Musique du monde

Né en 1955 à Dakar, au Sénégal, l’auteur, compositeur, batteur et interprète non voyant, Pape Niang, commence très jeune à se passionner pour la musique, s’essayant d’abord à l’harmonica avant de s’orienter vers le chant en reprenant, en anglais ou en wolof, les morceaux des artistes noirs américains comme Ray Charles, Louis Armstrong, Stevie Wonder, James Brown, Otis Redding. C’est donc tout naturellement qu’il navigue entre soul, rhythm’n blues, funk, mais aussi le mbalax sénégalais ou encore l’[afro-cubain>4693]…

En 1970, Pape Niang est repéré par le compositeur, arrangeur et guitariste virtuose Cheikh Tidiane Tall qui lui propose de rejoindre le groupe Xalam 1 fondé en 1965 sous l’impulsion de Sakhir Thiam. C’est avec cette formation que le public sénégalais découvre le magnifique timbre vocal et l’exceptionnelle présence scénique de cet aveugle de naissance qui imite à la perfection son idole James Brown. Bientôt, sa renommée arrive aux oreilles de divers groupes ou artistes du pays avec qui le solliciteront : Le Sahel, Orchestra Baobab, Xalam II, Star Band, Kad Orchestra, et plus tard, Ismaël Lo ou encre Prince Cissokho.

Il lui faudra cependant attendre 1986 et le soutien de son cousin Abdoulaye Prosper Niang et des membres de Xalam pour entendre Saxal garap (“Planter un arbre” en wolof), son premier album produit par l’Agence Buggarabu. Réalisé par Henry Guillabert (Xalam) et Jean-Philippe Rykiel (direction musicale, claviers), Saxal garap, distribué par Mélodie, montre toute l’étendue de son talent et lui permet d’avoir une audience internationale. Suivront d’autres réalisations dont Xalel (L’enfant) en 1992 et Jem (Essayer) en 2000.

 

par   Nago Seck  11 octobre 2007 - © Afrisson