Afrisson

Biographie

Phuzekhemisi

   Johnston Zibakwakhe Mnyandu

Auteur, compositeur, guitariste virtuose, chanteur à textes et danseur originaire d’Afrique du Sud, Phuzekhemisi ou Phuzekhemisi No Khethani, de son vrai nom Johnston Zibakwakhe Mnyandu, est né le 25 mars 1963 à Umkhomazi dans le KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Il s’est fait un nom à la fin des années 1970/1980 en jouant dans les rues de Durban puis de Johannesburg. Phuzekhemisi est considéré comme un des dignes représentants du maskandi (ou maskanda), un folk polyrythmique zoulou joué originellement par des hommes et né au XIX° siècle dans le KwaZulu-Natal...

Avec son frère Khethani, Phuzekhemisi commence à jouer de la guitare en 1976, sous l’oeil protecteur de leur père. Trois ans plus tard, ils rejoignent Johannesburg et intègrent Special 5, un groupe de mbaqanga. En 1988, les deux frères décident de mettre en valeur leur patrimoine musical, le maskandi (ou maskanda), et sortent un disque en duo, We Malume. L’année 1992 voit la sortie, sous le nom Phuzekhemisi No Khethani, de Imbizo, son premier opus solo marquant l’électrification du maskandi, cette musique donnée à l’origine par des guitares acoustiques et dont les textes au débit très rapide relatent l’histoire des ancêtres ou les faits d’arme des grands chefs guerriers de la communauté Zulu. Alliant maskandi et township jive (swing), Imbizo est vendu à plus de 150.000 exemplaires, devenat un double disque de platine en Afrique du Sud.

Depuis, Phuzekhemisi a enregistré chez Gallo Records plusieurs albums dont Emapalamende (1994), Impimpi (1995), Uyisipoki (1996), Ngo’49 (1998), Phans’ Imikhonto (1999), Inkunzi Kabhejane et Sihlanganis’ Izizwe (2000), Nginenkinga (2001), Amakhansela (2002), We Baba (2003), Ubuhle Bezwe vol1/2/3 (2003/2004), Sthandwa (2005), Sesihlangane (2007), Izindaba Zakho (2009), Amapasi (2011) ou encore Bayede Zulu (2012).
Phuzekhemisi a aussi sillonné le monde avec son groupe, participant aux Saisons Afrique du Sud France 2012/2013 au Palais de Chaillot à Paris, en France.

* Crédit photo : Nago Seck

 

par   Nago Seck  29 septembre 2007 - © Afrisson