Afrisson

Popular Music - Ghana 1931 - 1957

Titres :
1. Onua do (E.K. Anang’s Band)
2. Wofa Woho (O.B.’s Band)
3. Nana Kwesi wade Kwahu (Mexico Rhythm Band)
4. Otan nni aduro (Kwadwo Seidu’s Band)
5. Mene wobeko Tamale (H.K. Williams)
6. Kumasi E.D (Gyak’s Guitar Band)
7. Bopra-pa Yaw (Ofori Singing Band)
8. Homowo Ese (Osu Selected Union)
9. Ba wo ni aya ye (Kpagon Band)
10. Menenam (Black Beats Band)
11. He dzo le ye hawo (The Star Rockets Band)
12. Psalm 115 & 118 (Presbyterian Church Singing Band)
13. Anoma oreko (See There Singing Band)
14. Monyi moho adi (Akropong Singing Band)
15. Pepeepe (Gyak’s Guitar Band)
16. Fa me ’Back Pay’ ma me (E.K. Anang’s Band)
17. Owu atwere (Appiah Adjekum’s Band)
18. Sika adankum (Kwadwo Seidu’s Band)
19. Nkyrinna (B.E. Sackey Band)
20. Wonkyie ndi (The Radio Band)
21. Essie Attah (Red Spots Band)

Réalisée par Veit Arlt et Serena Owusua Dankwa (auteure-compositrice, professeur de guitare et présentatrice à Deutch Radio Sweitz en Suisse), la compilation Popular Music - Ghana 1931 - 1957, parue chez Arion nous fait découvrir (ou redécouvrir) de la palm wine music (ou musique de vin de palme) et ses dérivés comme le highlife, des années 1931 à 1957. Certaines chansons sont des airs typiques du highlife d’Accra (Ghana). Les artistes d’avant-garde comme Obiba T.K utilisaient des guitares, des mandolines et des tambours dont le "gome" au son de basse si populaire à Accra. Ces musiques sont marquées par un rythme binaire et des harmonies en mode mineur ou majeur.

 

par   Sylvie Clerfeuille  15 mai 2007 - © Afrisson