Afrisson

Biographie

Prince Kadou


Artistes Sénégal | Naissance : 1975 | Styles :  Afro-pop - Mbalax - World / Musique du monde

Né le 15 août 1975 à Pout, au Sénégal, l’auteur-compositeur, guitariste et chanteur, Kader Keïta aka Prince Kadou est issu d’une famille descendante de la lignée de Soundjata Keïta, empereur du Manding au 13ème siècle. Après plusieurs tentatives avec divers groupes, il décide de faire une carrière solo et s’oriente vers une musique afro-pop tirée du mbalax sénégalais, intégrant par endroits la musique mandingue, et soutenant des textes sur le quotidien des Sénégalais et de la diaspora africaine.

Une enfance marquée par les griots

Très tôt, le jeune Prince Kadou se prend de passion pour la musique malgré la réticence de son père qui le prédestinait à un emploi de bureau. Il voyait défiler chez ses parents les griots venus du Mali pour lui chanter ses louanges et était fasciné par les voix et les instruments traditionnels de ces artistes, comme la kora et le balafon mandingues... Mais selon son paternel, descendant de la noblesse, la musique est faite pour les djélis (griots), les gardiens de la mémoire africaine.

Les débuts

A l’âge de 17 ans, Prince Kadou est membre fondateur d’une formation afro-rap, fondée avec des amis, devenus les vedettes des groupes Daara-J, Positive Black Soul (PBS) et Pee Froiss. A l’âge de 21 ans, il rejoint Gestu, un groupe de son village à Pout proposant un afro-folk intégrant divers styles sénégalais.

Prince Kadou à Paris

Arrivé à Paris (France) en 2000, Prince Kadou fonde Adouna ("Le Monde" en wolof), un groupe aux influences bossa nova et afro-funk. Il propose également de l’afro-folk donnée par des instruments acoustiques (guitare, percussions, voix notamment). Parallèlement, il collabore avec Ben Beno, une formation dirigée par l’auteur-compositeur, arrangeur et guitariste virtuose, Seydou Diop aka Zé, ex membre fondateur et guitariste du groupe “Xalat” de Dakar.

Prince Kadou en solo

En 2013, Prince Kadou se lance dans une carrière solo et se met à composer les titres de son futur premier album Issue de secours, aux parfums mbalax, afro-pop et afro-reggae, produit par ses soins et réalisé avec de célèbres artistes de la scène africaine, comme Oumar Sow (guitare), Alune Wade (basse), Moustapha Gaye (guitare), Paul Diouf / Yéyé Faye (claviers) et Malick Ndiaye (batterie). Le clip du premier single, "Mame Bamba", annonçant cet opus est lancé sur les plateformes de téléchargement le 2 décembre 2015.
Il fonde aussi son propre son groupe The Fuzz Wolof, avec lequel il enregistre en 2016 le single "Digue boor la" qui veut dire "la promesse est une dette" en wolof.

 

par   Nago Seck  3 décembre 2015 - © Afrisson