Afrisson

Biographie

Puppa Lëk Sèn


Né à Ngor, un village de pêcheurs et commune d’arrondissement de Dakar, au Sénégal, Lëk Sèn ou Puppa Lëk Sèn est un auteur-compositeur, arrangeur, guitariste et chanteur, naviguant entre afro-folk, afro-reggae, afro-blues, afro-rap, world music… Lëk Sèn débute dans la musique en intégrant le collectif afro-rap SSK avec lequel il est finaliste du Prix découverte RFI en 2007, année de la sortie de l’album Joc Bala Nacc.

Burn

En 2010, Lëk Sèn s’installe à Paris (France), entame une carrière solo, et sort en octobre de la même année, sur le label Makasound, Burn, un opus aux parfums afro-folk et afro-reggae. Pour la réalisation, il a fait appel à de talentueux artistes, dont Boubacar Dembélé (Amadou & Mariam), Kiddus I (légende du reggae jamaïcain des années 1970), Mehdi Haddad (Ekova, Speed Caravan), Julila Sarr (Lokua Kanza, Youssou Ndour, Femi Kuti…), ou encore Jeff Kellner (Souad Massi, Tony Allen…).
Le titre "Rebel Blues" a été choisi pour la bande originale du film "Safe House", un thriller réalisé en 2012 par Daniel Espinosa, avec Denzel Washington et Ryan Reynolds. .

Autres réalisations

Il a ensuite enregistré, sous le pseudo Lëk Sèn ou Puppa Lëk Sèn plusieurs autres albums. 100% des bénéfices de son album solo Hope Inna Afreeka (Espoir en Afrique), sorti en 2013, et produit par son association Jahsen Creation, seront dédiées à la création d’une école de musique à Ngor, au Sénégal. Tomorrow (Demain), sorti le 28 janvier 2013 chez Chapter Two / Wagram, est un album aux parfums afro-reggae, afro-folk, afro-blues, réalisé avec Yvo et Miguel de Station Louxor (production), et à FX (ingénieur du son). On y retrouve le guitariste Amadou Bagayogo, la chanteuse Julila Sarr ou encore le légendaire chanteur jamaïquain Clinton Fearon. Sans oublier Stafford Harrisson du groupe américain Groundation. En 2014, Lëk Sèn est classé 2ème aux Victoires du Reggae en France dans la catégorie "Album reggae africain de l’année". Jaam Dong (2014) est un appel à l’Union Africaine et à la paix dans le monde, inspiré par les philosophies du leader noir jamaïcain Marcus Mosiah Garvey (1887-1940) et de l’Empereur Tafari Makonnen aka Haïlé Sélassié dit "Jah Rastafari" (1892-1975). Dans l’album Silmakha ("Non-voyant" en wolof, sa langue), paru en 2015, le Sénégalais Puppa Lëk Sèn rend hommage aux courageux enfants aveugles africains. Leur vie entière est consacrée à leurs parents : "Ils sont leurs yeux, leurs guides, leurs bras …", dit-il. Puppa Lëk Sèn signe ici un single mêlant subtilement afro-pop, afro-reggae et rythmes sénégalais (sabar, "ndëpp" des Lébous). Ce style qu’il nomme "Kannassu Music" (la musique folle) est donné par la calebasse, la guitare, les percussions et le chant assurés par ses soins, ainsi que la guitare basse et les claviers joués par Christophe Laxenaire. Dans Lift up your head, paru en 2015, le Sénégalais Puppa Lëk Sèn appelle les Africains à relever la tête. Il encourage ses frères et sœurs à préserver leur dignité, "à desserré leurs chaînes", et à être fier de leurs valeurs… Ce single est en quelque sorte un retour aux sources, enrichies de la culture jamaïcaine, notamment le reggae dont il se sent très proche. C’est aussi un hommage à Marcus Garvey et au peuple jamaïquain, respectueux de leurs origines africaines.

Sweet & Tuff

En février 2016, Puppa Lëk Sèn sort Sweet & Tuff, un album fidèle à son afro-reggae et réalisé entre autres avec Ilements (reggaeman de St Martin) et Cédric Myton du groupe de reggae jamaïcain The Congos. Il y évoque les turbulences de la vie, parfois dure, parfois plus douce. Comme un missionnaire, il continue à transmettre la culture "Rasta" à de nouvelles générations.

 

par   Nago Seck  15 octobre 2010 - © Afrisson