Afrisson

Biographie

Rail Band / Super Rail Band


Groupes Mali | Création : 1970 | Styles :  Musique Mandingue - Afro-pop - World / Musique du monde

Formation pépinière, le Rail Band de Bamako, rebaptisé Super Rail Band International en 1979, est fondé en 1970 sous l’impulsion de Tidiani Koné, chef d’orchestre, auteur, compositeur, arrangeur et multi-instrumentiste (saxophone, trompette, guitare, tumba, ngoni (ou koni), flûte, clarinette). Appelé aussi l’Orchestre du Buffet de la gare de Bamako, du fait qu’il y jouait deux fois par semaine, Rail Band a largement contribué à la popularisation de la musique mandingue moderne “made in” Mali.

Rail Band, Salif Keïta et Mory Kanté

Dès la création du Rail Band en 1970, Salif Keïta, une des plus belles voix du continent, rejoint le groupe et en devient le lead vocal. La même année, sort leur premier album éponyme, Orchestre Rail Band de Bamako, contenant 5 titres, dont le fameux “Sunjata” dédié à Soundiata Keïta, empereur du Manding au XIII° siècle. En 1971, année où l’excellent guitariste Djélimady Tounkara rejoint le groupe, Mory Kanté est repéré par le chef d’orchestre Tidiani Koné lui propose d’intégrer l’orchestre en tant que joueur de balafon et seconde voix.

Au départ de Salif Keïta pour Les Ambassadeurs du Motel de Bamako en 1973, Mory Kanté, devenu le lead vocal, est projeté sur le devant de la scène. Il s’illustre alors par ses compositions éclectiques comme “Moko Diolo“ (ou “Moko Jolo”) et “Dugu Kamalemba“, deux titres de musique mandingue aux couleurs funk et afro-beat, dédiés respectivement à James Brown et Fela Anikulapo Kuti. Les années 1972/1973 voient le Rail Band enregistrer plusieurs 45T au beat afro-funk : Rail Band / Kankoun, Diya / Sayomba, Moko-Diolo / Tama diyar Mali deun la et Nanthan / Nabayé tabayé. Suit l’album Buffet Hôtel de la gare de Bamako, où l’on entend “Moko Jolo” (“Moko Djolo”), mais aussi de magnifiques chansons comme “Jurukan”, “Bajalé Malé” ou encore “Duga”… La même année, sort l’album Rail Band : Salif Keïta & Mory Kanté, où les deux vocalistes interprètent chacun à sa manière la fameuse chanson “Soundjata“.

Le Rail Band

A cette époque, le mythique groupe Rail Band, naviguant entre musique mandingue et afro-cubain, est alors composé de Tidiani Koné (chef d’orchestre, auteur, compositeur, arrangeur, saxophone, trompette, flûte, clarinette), Salif Keïta (voix), Mory Kanté (balafon, seconde voix), Djélimady Tounkara (guitare solo), Cheikh Traoré (basse), Djéli Moussa Koité (guitare rythmique), Alfred Coulibaly (claviers), Ledy Youla (sax soprano), Moussa Koné (trompette, percussions), Mamadou Bagayoko (batterie), Dramane Koumaré (tumbas, bongos), Makan Ganessy (voix, choeurs), Djélimady Sissoko (voix, choeurs), Aziz (voix, choeurs), Mamadou Diakité (guitare rythmique, technicien), Lansana Bagayoko / Abdoulaye Diallo / Aldjouma Sidibé / Fanta Dramé (voix, chœurs, animation), Fanta Traoré / Fanta Sangaré (animation).

En 1975, le Rail Band part en tournée au Nigeria et y enregistre, avec Mory Kanté, la chanson “Mamadou Boutigui“ dans une version se référant aux femmes et à l’islam. Le titre sera dans l’opus Série Rail Danse 2. Sortent cette même année 1975 plusieurs disques, comme les Série Folk Rail 1 à 4, Wassamba / Laï soumalei et Diaba / Mouodilo. Mais il faut attendre 1976 pour entendre leur opus live, Concert, suivi de deux albums intitulés Melodias Rail Band du Mali, dont l’un avec une nouvelle version de “Soundiata”. Sort en 1977 le 33T Le disque de l’année, comprenant les chansons “Wale numa lombaliya” et “Tie due guya”.

Le départ de Tidiani Koné

Un an plus tard, Tidiani Koné retourne à Ségou, où il collabore avec Super Biton, le célèbre orchestre de sa région natale. Nous sommes en 1978, l’année où Mory Kanté quitte aussi le groupe pour Abidjan (Côte d’Ivoire). Grand maître du saxophone africain, Tidiani Koné a aussi glissé ses notes dans les musiques de nombreux groupes et artistes : Joanes Makovia (Niger), Harmonie Voltaïque (Burkina Faso), Poly Ritmo (Bénin), Fela Anikulapo Kuti (Nigeria), Gaoussou Koumaré (Mali), Youssou Ndour et Baaba Maal (Sénégal), Khaled (Algérie), Lucky Dube (Afrique du Sud), et bien d’autres encore...
Tidiani Koné décédera en 2001, nous laissant un magnifique album solo, Demeli, enregistré quelques mois avant sa disparition avec divers interprètes : Madou Keïta, Lassiné Koné, Aboubacar Kissa, Namakoro Fomba et Fantani Touré.

Djélimady Tounkara et le Super Rail Band

Suite au départ de Tidiani Koné du Rail Band en 1978, l’exceptionnel guitariste et arrangeur Djélimady Tounkara en devient le chef d’orchestre, et enregistre deux albums avec le groupe en 1979 : Seigneur Djali Madi Tounkara et le Rail Band du Mali vol. 1 & 2 (“Famadenké” et “Koulandian”), produits par Amadou Sanfo pour le label Disco Stock. C’est à cette période que Cheick Tidiane Seck, l’un des pianistes et claviéristes les plus doués de sa génération, rejoint la formation.
Rebaptisé Super Rail Band International en 1979, l’orchestre accompagne le saxophoniste Mamadou Ouédraogo pour l’enregistrement de son opus Dioulou koussoubé, et sort Affair Social, comprenant les chansons “Déniyéléba”, “Ma Awaba” et “Wasso”.

Depuis, Super Rail Band, groupe légendaire avec de nouveaux membres, dirigé tour à tour par Kabiné Keïta et Djélimady Tounkara, ne cesse de tourner dans le monde (Afrique, Europe, Etats-Unis), d’enregistrer des albums ou de sortir des compilations : New Dimensions in Rail Culture (1982), Super Rail Band - Buffet Hôtel de la Gare de Bamako vol. 1 & 2 (1983), Djougouya Magni (1992), Kongo Sigui et Mansa (1995), réalisé avec les nouveaux chanteurs principaux, Damory Kouyaté et Samba Sissoko, Rail Band : Mory Kanté & Salif Keita (1998), Le Rail Band feat. Mory Kanté (2006) et Allo Bamako (2007). Suivent une trilogie intitulée “Belle époque” : Soundiata (2007), en featuring avec Mory Kanté, Salif Keïta, Lanfia Diabaté, Makan Ganessy et Tatine Dembélé, Mansa (2008), dont le titre “Mansa” (feat. Mory Kanté) ou le formidable “Kaïra” avec Djélimady Sissoko, et Dioba (2009), en featuring avec Salif Keïta, Mory Kanté, Makan Ganessy, Lanfia Diabaté, Sékou Kouyaté et Sékou Kanté.

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson

Discographie

Rail Band / Super Rail Band
 

Bibliographie

Rail Band / Super Rail Band
In Griot Time (2000)