Afrisson

Biographie

Ricardo Lemvo


Auteur, compositeur, chanteur né le 3 septembre 1957 à Kinshasa (Congo Kinshasa (RDC)), Ricardo Lemvo, d’origine angolaise, vit depuis plusieurs années à Los Angeles, en Californie (Etats-Unis). Une des grandes voix de la rumba et du soukouss congolais, Ricardo Lemvo excelle aussi dans la kizomba angolaise, la salsa cubaine version africaine (afro-cubain) ou encore la samba brésilienne, des styles interprétés avec son groupe Makina Loca et chantés en lingala, en kikongo, en anglais, en français, en espagnol, en portugais et même en turc. Il interprétera son célèbre titre “Mambo Yo Yo” avec le plus grand orchestre panafricain de salsa, Africando...

Ricardo Lemvo est issu d’une famille originaire de M’banza-Kongo au nord de l’Angola ; son grand-père João Mantantu Dundulu N’lemvo, un pasteur baptiste qui travaillait avec des missionnaires anglais dans les années 1880 fut le premier Angolais à traduire la Bible anglaise en kikongo. Ricardo Lemvo grandit à Kinshasa qu’il quitte à l’âge de 15 ans pour aller poursuivre ses études aux Etats Unis où il obtiendra son diplôme de sciences politiques à la California State University, à Los Angeles. Bientôt, il est pris par le virus de la musique et commence à reprendre des titres de musique « ranchera » relatant les conditions de vie des travailleurs des ranchs. Ce courant musical ouest-mexicain lié au mariachi (musique à cordes, chant et trompette du Mexique) est apparu au milieu du XIXe siècle et est popularisé par des compositeurs comme José Alfredo Jiménez.

En 1990, Ricardo Lemvo crée Makina Loca, un groupe de salsa africaine et de rumba congolaise composé de Jesús Alejandro Pérez dit « El Niño Jesús », Dante, Kiko, Mofongo, Wee-Kilo, John, Cuco, Serge et Arturo. Avec ces derniers, il commence à tourner en Amérique, interprétant souvent des chansons de Sam Mangwana. En 1996, il enregistre son premier album, Tata Masamba. L’année 1999 le voit apparaître dans « Dance Passion », une comédie dramatique musicale américaine de Randa Haines, avec Chayanne, Vanessa Williams, Kris Kristofferson, Joan Plowright, Jane Krakowsky, Beth Grant, Harry Groener et William Marquez.
Ricardo Lemvo interprétera son célèbre titre « Mambo Yo Yo » (1998) avec le plus grand orchestre panafricain de salsa, Africando, et sortira, avec son groupe Makina Loca, plusieurs disques, dont São Salvador (2000), Ay Valeria ! (2003), Shall we salsa (2005), Isabela (2007) ou encore Retrospectiva (2009).

 

par   Nago Seck  22 juillet 2007 - © Afrisson