Afrisson

Biographie

Rozalla

   Rozalla Miller
Artistes Zambie -  Zimbabwe | Naissance : 1964 | Styles :  Afro-jazz - Afro-soul - Jazz

Née à Ndola, Rozalla Miller alias Rozalla est une chanteuse de dance music du Zimbabwe. Elle est connue pour son hit Everybody’s Free (To Feel Good) sorti en 1991. Ses succès dans les clubs lui ont valu le titre de “Reine de la rave”. En 2009, elle retourne au jazz et à la soul, ses premières amours.

Everybody’s Free au Billboard

Rozalla a fait ses premières apparitions sur scène dans les années 1980 au Zimbabwe. Ses singles ont du succès au pays. En 1988, elle décide de s’établir à Londres. Après des débuts difficiles, sa carrière s’envole avec son hit Everybody’s Free (To Feel Good) qui atteint la 6e place des charts britanniques et arrive à la 37e place au Billboard l’année suivante.
Son premier album du même nom sort en 1992. Il inclut d’autres hits tel « Faith » ou « Are you ready to fly ?. » Bien que son quatrième single rencontre un succès mitigé, Rozalla signe un contrat avec Epic. Elle enregistre bientôt I love music, le thème original du film Carlito’s Way, suivi de plusieurs hits au Royaume-Uni comme « Baby », « This time I found love » et « You never love the same way twice ». Son deuxième album Look no further aux accents pop/soul est un échec commercial, et ses producteurs l’abandonnent.

Remix et label indépendant

En 1996, Rozalla sort un remix de son titre « Everybody’s Free » (To Feel Good), qui entre au UK Top 40. Son troisième album Coming home est produit par un label indépendant en 1998. En 2001, elle chante en duo avec la chanteuse Gitta (alias Brigitte Nielsen) avec le single Gitta vs. Rozalla.
Le succès de Rozalla est dès lors confiné à la scène underground. En 2002, un remix allemand de son hit Everybody’s Free (To Feel Good) la fait revenir sur le devant de la scène et elle publiera en compagnie de Plastic Boy un single Live another life en 2003.

Retour aux sources du jazz

En 2009, avec l’album Brand New vision, Rozalla redevenue Rozalla Miller, abandonne complètement le monde la dance music et de l’acid jazz pour revenir à ces premières amours, le jazz et la soul dans une oeuvre qui donne la pleine mesure de son talent de chanteuse.

 

par   Sylvie Clerfeuille  11 août 2009 - © Afrisson