Afrisson

SOS Planet Earth

Titres :
1. Amakhosi (Johnny Clegg - Afrique du Sud)
2. Sama Dio (Touré Kunda - Sénégal)
3. Seremos (Sergent Garcia - Espagne / France / Mali)
4. Chouft (Seba - Algérie / France)
5. Birima (Youssou Ndour - Sénégal)
6. San Jacinto (Peter Gabriel - Angleterre)
7. Mousso Niyalen (Rokia Traoré - Mali)
8. Nwahulwana (Wazimbo & Orchestra Marrabenta Star - Mozambique)
9. Terre d’Oru (I Muvrini - feat. Sting - Corse / Angleterre)
10. Lonely (Bebel Gilberto - Brésil)
11. Curso de Reclamaçao (Zuco - Brésil / Hollande)
12. Black Lotus (Sacred System - USA / Inde)
13. Inkosana (David Hewitt - Afrique du Sud)
14. So Give Them Hope (Chris Hinze - feat. Dalaï Lama -Hollande / Tibet)

Faisant suite au sommet de Johannesburg sur le développement durable, SOS Planet Earth permet de sensibiliser les peuples du monde aux problèmes liés à l’environnement. On y retrouve Johnny Clegg, Amadou & Mariam, Rokia Traoré, Touré Kunda, Youssou Ndour et Wazimbo & Orchestra Marrabenta Star...

Les bénéfices des ventes servent à financer des fondations oeuvrant pour une meilleure répartition des richesses. Des quatre coins du monde, des artistes mettent leur talent et leur musique au service de cet idéal planétaire. Plusieurs Africains sont participent à cette initiative : Seba, David Hewitt, Johnny Clegg, Amadou & Mariam, Rokia Traoré, Touré Kunda, Youssou Ndour et Wazimbo & Orchestra Marrabenta Star.
Y sont aussi présents des Américains du Nord et du Sud, des Indiens et des Européens : Bebel Gilberto (la fille de Joao Gilberto), Chris Hinze, Sergent Garcia, Zuco, Peter Gabriel & Sting, I Muvrini, Sacred System, etc...

Musicalement, "SOS Planet Earth" est une oeuvre d’une belle facture avec l’énergie flamenco de Seba ("Chouft") , la voix déchirante de Youssou Ndour ("Birima"), le dépaysant San Jacinto de Peter Gabriel aux parfums orientaux, l’émouvante voix rauque de Wazimbo & Orchestra Marrabenta Star ("Nwahulwana"), le pétillant Zuco ("Curso de Reclamaçao") et le rock spirituel de Sacred System ("Black Lotus"). Mais la surprise est sans doute la voix désincarnée et métallique du Dalaï Lama ("So give them hope" de Chris Hinze), apportant sa caution spirituelle à cette "croisade" artistique et planétaire. "Je pense que la musique est un média très précieux. Il faut préserver l’héritage culturel", dit en l’occurrence cette figure emblématique du bouddhisme.

Fiche : Johnny Clegg, Touré Kunda, Sergent Garcia, Seba, Youssou Ndour, Peter Gabriel, Rokia Traoré, Wazimbo & Orchestra Marrabenta Star, I Muvrini (feat. Sting), Bebel Gilberto, Zuco, Sacred System, David Hewitt...

 

par   Nago Seck  15 mai 2007 - © Afrisson