Afrisson

Biographie

Saintrick et les Tchielly


Groupes Congo Brazza | Création : 1988 | Site internet

Le groupe des frères Mayitoukou, la bete de scène Saintrick (harmonica, flute, accordéon, guitare, voix) et Luc (basse, auteur, compositeur) - Brazzavillois installés à Dakar - opère une fusion brillante entre rumba et mbalax.

Saintrick : De Dakar à Brazza

Avec Saintrick, un second pont sur le Congo a été jeté mais cette fois vers le Sénégal. Cet artiste de Brazza installé à Dakar a signé l’album Maltraités. Chanteur et danseur de talent inspiré par Youssou Ndour, Ismael Lô et Baaba Maal, ce congolais atypique a fui son pays en 1997 chassé par les évènements meurtriers de Brazzaville. Après une traversée de l’Afrique centrale et occidentale (Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire et enfin Sénégal), il retrouve la ville de son enfance, Dakar, où il décide d’unir dans un style unique le mbalax sénégalais et la rumba congolaise. Multi-instrumentiste (il passe de la flûte à l’accordéon et à la guitare), formé au jazz par de grands noms comme Louis Winsberg, Marc Ducret et Sylvain Kassap, assisté de son frère Luc à la basse, il conjugue le rap mbalax (" Diambar bilé ") et les compositions rumba mbalax chantées en français comme " Maltraités ", un titre émouvant dénonçant la situation des retraités en Afrique. Concepteur du " Yeketi ", symbiose de rythmes traditionnels congolais kongo, teke et mbochi et de mbalax, Saintrick fait preuve d’une remarquable présence scénique.

 

par   Sylvie Clerfeuille  10 mai 2007 - © Afrisson