Afrisson

Biographie

Saloum Dieng


Artistes Sénégal | Naissance : 1937 | Styles :  Afro-pop - Mbalax - Ndagga (Ndaga) - Ngoyane - World / Musique du monde

Issu d’une famille de griots, l’auteur, compositeur, joueur de xalam et interprète, Saloum Dieng, né en 1937 à Ndiao Bambaly, dans le département de Kaffrine, au Sénégal, s’illustre sur la scène sénégalaise des années en développant le ngoyane, une musique de la localité de Médina Sabakh, au sud-ouest du pays, puis en lançant, au début des années 1970, le ndagga gambien…

Ce grand nom de la musique sénégalaise débute à la fin des années 1940 en intégrant comme chanteur Bambamouskham puis La Troupe Ngoyane de Médina Sabakh, deux troupes traditionnelles de musique et danse. A l’avènement de l’indépendance du Sénégal, il rejoint l’Ensemble lyrique traditionnel fondé en 1962 sous l’impulsion du président Léopold Sédar Senghor et dirigé, à ses débuts, par son cousin Maurice Sonar Senghor, puis par le tambour major Lama Bouna Mbass Guèye. C’est à cette période que le grand public découvre cet artiste guéri de la lèpre lors de “Pencum Sénégal”, une émission de la radio sénégalaise animée dans les années 1960 par Mada Seck, le maître tambour ayant formé Doudou Ndiaye Rose.
En 2002, Saloum Dieng est fait Chevalier de l’Ordre du Mérite par le président Abdou Diouf.

 

par   Nago Seck  13 octobre 2007 - © Afrisson