Afrisson

Présentation

La Salsa africaine

Styles | Origine : 1960

Depuis le début du XX° siècle, les musiques cubaines se sont imposées sur le continent africain avec l’arrivée du disque. La salsa (ou afro-cubain née dans le Spanish Harlem des années 1960, a connu un succès sans précédent sur tout le continent et donné lieu à des échanges entre les musiciens latino-américains et africains. La salsa s’est imposée en Afrique de l’Ouest, en Afrique centrale et en Afrique de l’Est dans les années 1960/1970.

Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA)

La salsa s’est imposée en Afrique de l’Ouest, en Afrique centrale et en Afrique de l’Est dans les années 1960/1970 avec des artistes comme le Gambien Laba Sosseh, les Béninois Ignace de Souza et Gnonnas Pedro, les Sénégalais Star Band de Dakar, Babacar Sambe y El Sabor Internacional et Orchestra Baobab, le Burkinabé Amadou Ballaké, les Maliens Boncana Maïga, le Congolais Delvis Salsero etc... Ce genre a connu une deuxième jeunesse dans les années 1990 grâce au succès du groupe panafricain Africando.

 

par   Sylvie Clerfeuille  2 décembre 2007 - © Afrisson

Discographie

La Salsa africaine
 

News

Salsa africaine - afro-salsa
 
Orchestra Baobab : Tribute to Ndiouga Dieng
Groupe phare de la musique afro-cubaine "made in Sénégal", Orchestra Baobab ("Gouy Gui" en wolof) rend hommage, à travers leur nouvel album "Tribute to Ndiouga Dieng" (sortie le 31 mars 2017), à leur ex chanteur, Ndiouga Dieng, décédé le jeudi 10 novembre 2016 à Dakar, à l’âge de 71 ans. Figure emblématique de la musique sénégalaise, auteur-compositeur, mais aussi percussionniste, Ndiouga Dieng fut Conseiller municipal de sa ville natale Bargny, située sur la côte sud de la presqu’île du Cap-Vert, à 30 km de Dakar, au Sénégal.