Afrisson

Présentation

La samba

La samba est née au début du XXème siècle dans les bidonvilles de Rio de Janeiro, au Brésil, en Amérique du Sud. A la fin de XIXème siècle, avec l’abolition de l’esclavage, beaucoup de Noirs se sont dirigés vers Rio de Janeiro pour travailler dans les docks, comme vendeurs de rue, ou comme domestiques. Ils ont amené avec eux leurs danses et leurs percussions africaines.

Il y a plusieurs hypothèses sur l’origine du mot samba. Le mot samba aurait pu venir du mot (et musique populaire) angolais semba, qui veut dire umbigada - cette invitation à la danse qui consistait à se frotter nombril contre nombril. En umbundu, samba signifie "être animé, excité". Dans les langues bantoues, samba veut dire "danser avec gaieté"

La première samba enregistrée fut "Pelo Telefone" (Au téléphone), en 1916 par le chanteur Donga. Les premières sambas étaient très influencées par d’autres rythmes de l’époque comme le "maxixe" (un rythme très rapide) et la "marcha" (un rythme simple, binaire et vivace).

Des artistes talentueux tels que Pixinguinha, Donga, Heitor dos Prazeres et Sinhô, ont peu à peu inventé les bases de la samba : une musique à 2/4, le temps fort étant sur le deuxième temps, avec un accompagnement riche en lignes mélodiques syncopées. Le rythme était donné essentiellement par les instruments de percussion, la guitare et le cavaquinho.

De nos jours, la samba est mêlée à diverses musiques : bossa nova, jazz, soul, funk, rock, disco, house, électro, techno, dance music, musiques africaines...

* Source : http://sambabresil.free.fr/Histoire.htm

 

par   Nago Seck  30 avril 2007 - © Afrisson