Afrisson

Santié Papang

Disques - CD  |   France -  Réunion  |  Maya Kamaty  | Parution : 29 septembre 2014  | Label :  Atmosphériques - Sakifo Records

Titres :
1. Ansanm 3:53
2. Ecris-moi 4:04
3. Son zié 3:35
4. Comme un refrain 3:45
5. Santié Papang 3:38
6. Mové rev 5:00
7. Ti Kok 3:44
8. Ti Brine 3:33
9. Mazine 2:27
10. Interlude 0:50
11. Véli 4:11
12. Dernié viraz 4:08
13. Pars 3:39
14. Zanfan 2:32

Dans l’album "Santié Papang" (2014), les instruments traditionnels comme le kayamb et le roulèr (ou rouleur, gros tambour frappé à deux mains) fécondent le champ de l’acoustique ; les textes oscillent entre imaginaire et réflexion, portés par une langue imagée et magique ; la voix emporte en brise et en braise le blues métissé de maloya, entre rêves d’enfance et sève ardente d’un pays qu’il reste encore à inventer. Des histoires que l’on écoute ensemble à la brune, le visage embrumé de colère ou éclairé de tendresse, avant de prendre le dernier virage des comptes à rendre.

L’opus comprend "Ansanm" (Ensemble), le titre préféré de l’artiste qui met en avant la langue créole et est choisi comme premier single à La Réunion.

Née en 1985 à La Réunion, l’auteure-compositrice, joueuse de kayamb et chanteuse, Maya Pounia aka Maya Kamaty (association de deux prénoms, le sien, et celui d’une femme dont lui a beaucoup parlé son père) est bercée dès sa tendre enfance par des sonorités africaines et indiennes, faisant ses gammes entre les accords de son père Gilbert Pounia (chanteur du groupe Ziskakan) et les contes de sa mère Anny Grondin. Ayant choisi de prendre son temps pour se dire et dire son île, elle a fini par tracer sa voie entre maloya traditionnel et maloya aux parfums blues, pop, rock ou électro, des saveurs plus personnelles.

Fiche :
Musique, paroles, kayamb, voix - Maya Kamaty
Guitare, keyboards, chœurs – Stephane Lépinay
Guitare, ukulele – Kilik Payet
Percussions, Chorus – Moana Apo
Sampler, piano, basse acoustique, percussions – Jean-Claude Ghrenassia
Guitare – Jean M’Ba / Trompet – Erick Poirier (Titre 1)
Cello – Romain Calibre (Titre 7)
Basse – Daniel Riesser / Drums – Frédéric Riesser (Titre 9)
Cello – Romain Calibre (Titre 11)
Mastering – Francois Lardeau
Mixage – Jean-Pierre Sluys
Photo (Cover) – Karen Pang

 

par   Nago Seck  29 septembre 2014 - © Afrisson