Afrisson

Secret Agent

Disques - CD  |   Nigeria  |  Tony Allen  | Parution : mai 2009  | Label :  World Circuit

Titres : 1. Secret Agent ; 2. Ijo ; 3. Switch ; 4. Celebrate ; 5. Ayenlo ; 6. Busybody ; 7. Pariwo ; 8. Nina Lowo ; 9. Atuwaba ; 10. Alutere ; 11. Elewon Po

Cinquième album de Tony Allen, sorti trois ans après Lagos No shaking, Secret Agent confirme la tendance jazz / funk / afro-beat qui fait du virtuose Nigérian de la betterie une figure originale de la scène afro-beat, où se disputent les frères Kuti, Femi Kuti et Seun Kuti sans oublier des figures moins connues mais toute aussi méritante comme le londonien Gaspar Lawal ou les Parisiens comme Roger Kom, Ghetto Blaster de Frankie, Kiala et Myriam Betty et Afrobeat Blaster de Chief Udoh Essiet et Sherry Margolin.

L’afro-beat se serait-il déplacé à Paris ? Reste que la dimension pulsée, rauque, urbaine du “batteur araignée” et la beauté des chants (en pidgin, yoruba, anglais) tient à sa volonté de s’entourer de talents francophones (Cameroun, Martinique, France) mais aussi Nigérians, en particulier pour les choeurs (Orobiyi Adunni, King Odudu, Bola Dumoye, Kefee Obareki et Abiodun Oke). Une oeuvre qui confirme la force créatrice de cet artiste qui connut dans les années 1990 une sérieuse traversée du désert.

Musiciens : Tony Allen (auteur, compositeur, arrangeur, batteur, percussions, lead vocals 1, 11) ; Rody Cereyon (basse) ; Claude Dibongue (guitar) ; Fixi (Rhodes, keyboards, synthés, accordéon, vocoder voice (1), trombone (6)) ; Nicolas Giraud (trompette) ; Jean Jacques Elangue (sax ténor) ; Yann Jankielewicz (sax alto et baryton) ; Simon Andrieux (trombone) ; Yinka Ogunye (percussions) ; Seb Martel (guitare (1, 2, 4, 6)) ; Oscar Olembe (guitare (1, 3)) ; Orobiyi Adunni aka Aya (lead vocal (2, 5, 8, 9)) ; Bola Dumoye aka Switch (lead vocal (3)) ; Kefee Obareki (lead vocal (6)) ; King Odudu (lead vocal (4, 7)) ; Abiodun Oke aka Wura Samba (lead vocal (10)) ; Deborah Ohiri, Shade Orobiyi, Michael Okorie, Soji Adetona, Bola Kamson (chœurs)

 

par   Sylvie Clerfeuille  8 juin 2009 - © Afrisson