Afrisson

Biographie

Sessimé

   Christelle Bidossèssi Guédou

Adepte d’un style afro-pop-rock et zouk aux couleurs béninoises et yoruba (afrobeat, tchinkounmey, zinlin), Bidossessi Christelle Guédou aka Sessimé est auteure-compositrice, pianiste, percussionniste et chanteuse. Née le 20 février 1984 à Covée, au Bénin, Séssimé a été révélée au niveau international grâce à son second album Wazakoua sorti en 2011. En 2012, elle est élue Meilleur Espoir Féminin du continent Africain aux Kora Music Awards...

Originaire d’Abomey, Sessimè, reprend à ces débuts les grands succès de stars comme Angélique Kidjo, Bella Bellow, Céline Dion, Sade, Whitney Houston. Elle impose bientôt sa voix dans de nombreux concours nationaux mais se révèle réellement en 2007 sous le nom d’artiste Krystel lorsqu’elle est lauréate du concours Coca-cola Stars-Promo qui lui permet d’enregistrer son premier album Pourquoi . Cette première œuvre intègre le le Projet “Proximus Rezo” initié par World Rhythm Productions, soutenu par le fond spécial pour la diversité culturelle de l’Unesco et destiné à promouvoir les albums de jeunes talents. Pourquoi se vendra alors à 3000 exemplaires.

Suivent bientôt de nombreuses scènes du pays où Sessimé se produit accompagnée de groupes comme le Black Santiago, Adjamalefou, Symbiose, Eckosound et le Sobebra, orchestre de la Société Béninoise de Brasserie. Elle se produit avec des artistes confirmés comme les ivoiriens Aïcha Koné et Gadji Céli (Côte d’Ivoire), le togolais King Mensah, la camerounaise Queen Etémé et son compatriote John Arcadius.

En 2011, son second album Wazakoua au style afro-pop rock et aux rythmes béninois amorce sa carrière au niveau international.
Elle reçoit les prix « Meilleur artiste de musique moderne d’inspiration traditionnelle » et « Meilleur clip vidéo » au Bénin Golden Awards 2011. Elle reçoit ensuite le grand prix africain « Meilleur artiste de musique moderne d’inspiration traditionnelle » au festival Sica 2011 (Star de l’Intégration Africaine). Enfin elle est consacrée « Artiste des auditeurs » et « Meilleur artiste de l’année » au Bénin Top 10 de l’ORTB. En Décembre 2012, elle est élue Meilleur Espoir Féminin du continent Africain aux Kora Music Awards.

 

par   Sylvie Clerfeuille  27 décembre 2012 - © Afrisson

News

Sessimé
 
Africa Fête s’installe au Bénin

Du 10 au 21 Septembre, dans le cadre du festival Africa Fête itinérant, la célèbre manifestation de Mamadou Konté se pose à Cotonou. La tête d’affiche est sans nul doute le rappeur Smarty mais cet évènement sera également l’occasion de découvrir ou redécouvrir de nombreux artistes béninois comme Tohon Stan, le Teriba Trio, Sessime mais aussi la camerounaise Dominique Essam et les sénégalais Fou Malade et Noumoucounda
WCissoko. Le festival propose également des ateliers, des collaborations et des conférences autour de l’avenir de la musique en Afrique. Pour plus d"infos , consultez le Facebook "Africa Fête Bénin".


 
Les Lauréats des Kora Awards 2012

Pour cette édition des Kora Awards 2012, on peut souligner l’émergence du Burundi, pays longtemps marginalisé sur le plan musical, avec deux prix, un pour Kidum, « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de L’Est » et l’autre pour Seraphim Song’s, « meilleur groupe de musique religieuse ». Deux pays dominent cette année la manifestation : la Côte d’Ivoire avec Dj Arafat élu « Meilleur Artiste Masculin d’Afrique de l’Ouest » et « Meilleur Artiste d’Afrique », et Magic System , « meilleur groupe d’Afrique » et le Benin qui récolte trois prix, « Meilleur Groupe Traditionnel d’Afrique » pour Les Frères Guedehoungue, « Meilleur Artiste Masculin de Musique Religieuse » pour Yvan et « Meilleur Espoir Féminin du continent Africain » pour Sessimé. Certains pays habituellement peu présents dans les compétitions internationales font une percée remarquée : l’Ouganda, la Namibie et le Gabon. Il faut en conclusion déplorer l’absence totale des pays de la Corne de l’Afrique (Ethiopie, Soudan, Somalie, Djibouti) et surtout du Mali, pays pourtant riche en musiciens développant une carrière internationale.