Afrisson

Présentation

Le Shangaan Electro

Styles  Afrique du Sud -   Mozambique | Origine : 2010

Lancé au début des années 2010 par le producteur Richard Mthetwa alias Nozinja, le shangaan électro est né à Soweto d’un mélange de disco Tsonga, de Kwaïto house et de danse de rues de la région du Limpopo en Afrique du sud et du sud du Mozambique. Popularisé par les DJs sud-africains Caribou, Ben UFO, Mount Kimbie et Pearson Sound, il est popularisé par des artistes comme les Tshetsha Boys, Mancingelani, Zinja Hlungwani, BBC, Tiyiselani Vomaseve, Nkata Mawewe et le Mozambicain Samito. Son audience internationale est portée par deux labels britanniques, Warp Records et Honest Jon . Nozinja crée son propre label, Nozinja Productions qui produit les artistes locaux.

"La danse shangaan est similaire à la danse zouloue mais elle est plus rapide et stylée. Elle intègre une partie de la gestuelle pantsula. Dans le shangaan electro, nous n’utilisons pas du hip hop ou de l’afro-pop mais des sonorités shangaan. Si vous jouez ces sons plus lentement, alors vous pouvez faire une musique d’écoute. Traditionnellement, ce style était joué avec la basse et la guitare mais moi, je l’ai révolutionné en utilisant le marimba et l’orgue. J’introduis également des samples de voix en anglais. Au début, les gens pensaient que j’étais fou. La musique Shangaan est rapide. Alors que les autres musiciens jouent à 110, nous sommes à 180, 182, 183. Et quand vous entendez ces battements de marimba et cette guitare en direct via le clavier, les toms, vous savez que c’est Shangaan. Les shangaans travaillent à Johannesburg mais leur coeur est au Limpopo, une zone rurale . La musique shangaan parle d’amour, de la famille. Le Shangaan électro est à la fois rural et urbain".
itw de Richard Mthetwa à Wills Glasspiegel, Janvier 2010

 

par   Sylvie Clerfeuille  2 juillet 2015 - © Afrisson