Afrisson

Biographie

Siaka Diabaté


Né en 1965 dans une famille de djélis (griots) mandingues – son père est Malinké, et sa mère Sénoufo -, d’Orodara (Burkina Faso), Siaka Diabaté, est un auteur-compositeur, chanteur et multi-instrumentiste (guitare électrique, balafon sénoufo, petit balafon mandingue, kora, tambour dundun, tumba). Basé à Bouaké, en Côte d’Ivoire, Siaka propose une musique allant de la musique acoustique mandingue au folk, en passant par l’afro-fusion, le blues, le jazz ou la pop.

Baigné dès sa plus tendre enfance dans les répertoires traditionnels des balafons de l’ex royaume Kénédougou (Mali, Burkina Faso), ce griot aux talents multiples est également un extraordinaire joueur de kora (harpe-luth mandingue à 21 cordes).

Djinn Djow

En 1989, marqués par leur rencontre avec L’Afrique, la danseuse Anne-France Brunet et le musicien Vincent Zanetti, tous deux originaires de Suisse, créent Djinn Djow, une compagnie métisse de danses et de musiques d’Afrique de l’Ouest. Après plusieurs spectacles et tournées, l’horizon s’élargit lorsque les deux artistes sont engagés par le maître percussionniste malien Soungalo Coulibaly, avec qui ils travailleront pendant quatorze ans, jusqu’à sa disparition en 2004.
De la Suisse Romande au Mali en passant par le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la Guinée, l’aventure du Djinn Djow est celle du métissage vécu comme principe de création artistique : persévérance, travail, mais aussi respect mutuel, ouverture, échanges, sympathie - au sens propre du mot, celui de vibrer ensemble. En 2009, l’association Djinn Djow Productions réalise "Siniya Na Kônô", un album présentant un répertoire lié aux musiques de la confrérie des chasseurs, illustrées par le djéli (griot) Sidikiba Coulibaly. Enregistré au centre culturel Bougou Saba à Siby (Mali) par Vincent Zanetti et au studio Artefax à Lausanne (Suisse) par Bernard Amaudruz, l’opus est réédité en 2010 par le label français Buda Musique.
La compagnie comprenanit Vincent Zanetti (percussions, guitare, kamélé ngoni), Sidikiba Coulibaly (simbi, voix), Samba Diabaté (guitare), Siaka Diabaté (balafon, kora, voix), Bouly Sonko (voix), Yannick Barman (trompette), Laurent Bruttin (clarinette), Madou Diabaté (ngoni), Barou Kouyaté (ngoni), Jean-Philppe Zwahlen (guitare électrique, hajouj)…

Siaka Diabaté et Soungala Coulibaly

Soliste, de 1988 à 2004, au sein de l’ensemble du virtuose du djembé Soungalo Coulibaly (1955-2004) qu’il a connu à Bouaké (Côte d’Ivoire, Siaka Diabaté a tourné avec lui sur les scènes d’Afrique (Maroc compris) et d’Europe, et a participé à l’enregistrement de certains de ses albums : "Laïla ilala, percussions et chants du Mali" (1991 - Arion), "Sankan Wulila – Musiques et rythmes du Mali" (1999 – Arion), "L’art du djembé" (2002 - Arion) et "Live" (2004 – Arion). Alliée à sa parfaite maîtrise des formes traditionnelles et son extraordinaire virtuosité, la modernité remarquée de son jeu font de lui un des balafonistes les plus inventifs de la scène contemporaine.

Siaka, musicien africain

En 2005, l’ethnomusicologie Hugo Zemp lui consacre un film documentaire intitulé "Siaka, musicien africain". Seul, il filme, évite les commentaires inutiles et privilégie les longs plans séquences qui permettent au spectateur de se plonger dans la scène et de s’en imprégner.
Né en Suisse et ayant acquis la nationalité française, Hugo Zemp est auteur, réalisateur et membre honoraire du Laboratoire d’ethnomusicologie du CNRS au Musée de l’Homme à Paris. Il a réalisé de nombreux documentaires sur les musiques du monde, pour la plupart primés lors de festivals internationaux.

Les Palabres Bleues

En 2006, Siaka Diabaté participe à la création des Palabres Bleues, un collectif multiculturel initié par le percussionniste Vincent Zanetti et la Compagnie Djinn Djow (Suisse), et comprenant Franco Mento, Jean-Philippe Zwalhen, Yvan Ischer, Sidikiba Coulibaly et Bouly Sonko. Entre électro, urbaine et traditions ancestrales, au carrefour de parcours musicaux riches en expériences de tous genres, les Palabres Bleues mettent en scène la rencontre d’artistes imprégnés de de jazz, de blues et de rythmes sahéliens avec leurs possibles racines africaines, dans un décor sonore à géométrie variable où se côtoient librement timbres acoustiques séculaires et sonorités électriques. Siaka Diabaté participe à l’enregistrement de leur album éponyme et à leur tournée en Suisse (2006), en Afrique de l’Ouest (2007), et à plusieurs émissions sur les ondes de la RSR Espace 2.

Discographie

Laïla ilala, percussions et chants du Mali (Soungalo Coulibaly) - CD – 1991 - Arion
Sankan Wulila – Musiques et rythmes du Mali (Soungalo Coulibaly) - CD - 1999 – Arion
L’art du djembé (Soungalo Coulibaly) – CD – 2002 - Arion
Live (Soungalo Coulibaly) - CD -2004 – Arion
Live (Soungalo Coulibaly) - DVD -2005 – Arion
Siaka Dabaté, musicien africain (Documentaire de Hugo Zemp – 79mn) – DVD – 2005 – L’Harmattan Vidéo
Siaka Diabaté, musicien africain (Documentaire de Hugo Zemp – 79mn) – DVD – 2005 – Supor Xao / Sélénium Films
Les Palabres Bleues - CD - 2006 - Arion
Siniya Na Kònò (Compagnie Djinn Djow) - CD- 2010 - Buda Musique / Djinn Djow Productions

 

par   Nago Seck  17 mars 2008 - © Afrisson