Afrisson

Biographie

Sierra Leone’s Refugee All Stars


Groupes Sierra Leone | Création : 1992 | Styles :  Musique de Vin de Palme - Maringa MusicSite internet

Fondé sous l’impulsion de Reuben M. Koroma (chef d’orchestre, lead vocal) et de Francis John Langba « Franco » (guitare rythmique, voix, kongroma), Sierra Leone’s Refugee All Stars est un groupe composé par des musiciens qui se sont retrouvés dans un camp de réfugiés de Guinée lors de la guerre civile qui a fait plus de 200.000 morts en Sierra Leone entre 1991 et 2002...

A l’origine de la formation du groupe, il y a Reuben M. Koroma et sa femme Grace Efuah qui faisaient de la musique dans le camp de Kalia en Guinée pour distraire et soulager les réfugiés qui seront évacués dans un autre camp pour raison d’insécurité. C’est dans ce dernier camp que ce groupe formé par Reuben M. Koroma (chef d’orchestre, lead vocal), Grace Efuah (voix) et Francis John Langba « Franco » (guitare rythmique, voix, kongroma) prend réellement forme et intègre d’autres réfugiés dont d’anciens musiciens de mêmes formations ou d’anciens collègues de travail : Abdul Rahim Kamara « Arahim » (voix, percussions), Alhaji Jeffrey Kamara « Black Nature » (rap, voix), Mohamed Bangura « Medo » (voix, percussions, kongroma), Ashade Pearce (guitare solo, voix), Mustapha Massaquoi « Nico » (batterie, percussions), Idrissa « Malam » Bangura (basse), Geassay « Jah Sun » Dowu Bull (guitare, percussions), Mohammed « Makengo » Kamara (voix, percussions) et Abdul Beal (guitare).

C’est aussi dans ce camp qu’ils rencontrent l’auteur, compositeur et interprète canadien Chris Velan ainsi que les cinéastes américains Banker White et Zach Niles qui réaliseront entre août 2002 et octobre 2005 un film documentaire sur des réfugiés dont Alhaji Jeffrey Kamara dit « Black Nature », un adolescent orphelin à qui ils offrent un cadeau pour son rap, Abdul Rahim Kamara alias « Arahim » et Mohamed Bangura « Medo », tous deux amputés d’un membre par les rebelles. Soutenu par l’UNHCR, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (créé le 14 décembre 1950 par l’Assemblée Générale des Nations Unies) et le Sam Jones’ Island Studios de Freetown (Sierra Leone), le groupe Sierra Leone’s Refugee All Stars entre en studio pour la réalisation de son premier album produit par Chris Velan. Enregistré durant le tournage du film et paru en 2006, Living Like A Refugee (Vivant comme un réfugié), en référence à la vie dans les camps de réfugiés, brasse divers styles musicaux comme le maringa traditionnel (ou « musique de vin de palme »), le reggae, l’afro-beat, le hip hop, le folk, la pop et le jazz-rock soutenant des messages d’amour, d’espoir, d’unité et de paix.

Le groupe Sierra Leone’s Refugee All Stars

Suite au film documentaire « Sierra Leone’s Refugee All Stars » qui a ému le monde entier, de grands noms du monde artistique tels que la comédienne américaine Angelina Jolie (ambassadrice de l’UNHCR) et les pop stars anglaises Keith Richards (Rolling Stone) et Paul McCartney (ex Beatles) décident de soutenir le groupe qui sillonne depuis la planète et fréquente les hôtels les plus huppés.
Invité en mars 2006 aux Etats Unis par les réalisateurs aux festivals de cinéma comme Miami International et SXSW Film Festival où le groupe est programmé pour un show case, le groupe participera finalement à des festivals de musique : Bonnaroo Music Festival et Central Park Summer Stage (USA), Montreal Jazz Festival (Canada) et Fuji Rock Festival (Japon).

Source : http://www.sierraleonesrefugeeallstars.com

 

par   Nago Seck  31 août 2007 - © Afrisson