Afrisson

Biographie

Simbou Vili

   Marie Hélène Loembé

Simbou Vili chante en trois langues (punu, vili et lingala) et d’une voix profonde sur une musique passant de la rumba lente au reggae et au zebola des thèmes comme l’égalité des chances, l’environnement, Dieu et l’amour.

Originaire de Pointe Noire, Marie Hélène Loembé alias « Simbou Vili » a choisi son prénom en souvenir de son arrière grand-mère et son nom en référence à la fois à son ethnie issue du royaume loango et aux deux mots chers à son cœur : vi pour victoire, li pour liberté, symboles de ses choix de vie, la musique et la danse. Ancienne choriste de So Kalmery et de Nzongo Soul, celle qui fit la Une du quotidien Libération en rejoignant Couleur Carnaval en 1994 signe son premier album Mamé en 2002. Elle y chante en trois langues (punu, vili et lingala) et d’une voix profonde sur une musique passant de la rumba lente au reggae et au zebola, des thèmes qui lui sont chers : l’égalité des chances le respect de la nature et des esprits qui l’habitent , l’omniprésence de Dieu, la recherche du sens de l’existence et l’amour. En 2006, cette créatrice atypique tourne avec un nouveau groupe sous la direction artistique de son compatriote Dana (guitare, choeurs).

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mai 2007 - © Afrisson

Discographie