Afrisson

Biographie

Sona Diabaté

   Nana Diabaté
Artistes Guinée | Naissance : 1959 | Groupes :  Les Amazones de Guinée - Les Sœurs Diabaté | Styles :  Musique Mandingue - Afro-folk

Née en 1959 à Tiro, dans la région de Faranah en Guinée, l’auteure-compositrice, guitariste, balafoniste et chanteuse, Nana Diabaté aka Sona Diabaté, propose un afro-folk tiré de la musique mandingue, intégrant du folk, du blues, et tantôt de la pop ou de l’afro-cubain. Membre fondateur de la formation féminine Les Amazones de Guinée en 1961, Sona Diabaté se distingue en solo en 1983 avec son album "Sons de la savane".

Une famille de griots musiciens

Fille de l’immense chanteur, balafoniste et ex Directeur de l’Ensemble Instrumental de Guinée, El’Hadj Djéli Fodé Diabaté, qui lui transmet l’héritage griottique familial et lui apprend le chant et le balafon, Sona Diabaté est la sœur de Sayon Diabaté et de Sékou “Bembeya” Diabaté. Surnommé “Diamond Fingers”, ce dernier, membre fondateur et légendaire guitariste du Bembeya Jazz, lui donnera goût à la guitare. Ensemble, ils enregistreront quelques magnifiques chansons et l’album "Hadja Aminata Sylla (Conakry 14 mai 1982)".

Les Amazones de Guinée

En 1961, elle est membre fondateur des Amazones de Guinée, première formation féminine d’Afrique de l’Ouest, fondée en 1961 par la volonté du président Ahmed Sékou Touré (1922-1984) et sous l’impulsion de Keïta Fodéba, homme politique, dramaturge, compositeur, chorégraphe, poète et écrivain guinéen engagé dans la dénonciation de l’arbitraire colonial. Nommé à l’origine Orchestre Féminin de la Gendarmerie Nationale de Guinée, ce groupe a accueilli depuis sa création de nombreuses artistes au fil des ans.

Miriam Makeba

Par la suite, elle intègre le groupe de Miriam Makeba, alors exilée en Guinée avec son mari Stokeley Carmichael, un des leaders du mouvement noir américain Black Panthers - le couple est alors traqué par le FBI. C’est auprès de cette dernière qu’elle apprend les ficelles d’une carrière solo.

Sona Diabaté en solo

Au début des années 1980, Sona Diabaté entame une carrière, monte son groupe avec lequel elle tournera dans divers pays d’Afrique, d’Europe et des Etats-Unis. Elle enregistrera aussi de nombreux albums, dont "Sons de la savane" (1983), "Kankélé-ti" (1988), "Sahel" (Sona Diabaté & M’Mah Sylla) (1988), "Girls of Guinea" (1990), "Garé garé" (1996), "Djoulou Nouma - The Remixes" (1997), "Live in Africa & Europe" (Argile feat. Sona Diabaté) (1998), "Mandingo Festival" (Argile feat. Sona Diabaté & Famadou Konaté) (2000), "Hadja Aminata Sylla - Conakry 14 mai 1982" (Sékou Bembeya et Sona Diabaté) (2002), "Afric Univers" (Kuniyuki feat.Sona Diabaté) (2013)…

Les Sœurs Diabaté

Avec sa sœur Sayon Diabaté et sa cousine Mama Diabaté, elle sera de l’aventure du trio Les Sœurs Diabaté avec lequel elle enregistre en 2002 "Donkili Diarabi (Guinean Lovesongs)" et tourne dans divers pays...

 

par   Nago Seck  1er septembre 2008 - © Afrisson