Afrisson

Biographie

Songhoy blues


Groupes Mali | Création : 2012 | Styles :  Afro-blues - Afro-rock

Entre rock et blues songhaï, le groupe Songhoy Blues est composé de quatre étudiants originaires de Timbouctou et de Gao, Aliou Toure,
Oumar Toure, Garba Toure, Nathanael Dembele. Formé à Bamako en 2012, le groupe se produit dans les cabarets de la capitale malienne avant d’être repéré en 2013 par le collectif Africa Express de Damon Albarn. Ils enregistrent alors leur premier album entre Londres et Bamako, Music in Exile et tourne internationalement à partir de Novembre 2014 se produisant notamment au Royal Albert Hall de Londres en compagnie de Damon Albarn, en Inde, en France et aux Etats-Unis.

Originaires de Tombouctou et de Gao, qu’ils ont quittés en 2012, au moment de l’invasion du nord du Mali par les groupes djihadistes, Aliou Toure, Oumar Toure, Garba Toure, Nathanael Dembele. se sont installés en 2012 à Bamako où ils s’inscrivent à l’université. Les quatre étudiants forment alors un groupe acoustique, Songhoy blues, en référence à l’empire Songhaï fondé au XV° siècle le long du fleuve Niger. Inspirés par Ali Farka Touré, les quatre garçons, guitaristes et chanteurs, composent bientôt des titres acoustiques entre blues et rock et se produisent dans les cabarets de la capitale malienne. Ils contactent alors Barou Diallo , propriétaire d’un studio où enregistrait Ali Farka Touré. Ce dernier leur présente des musiciens anglais dont Damon Albarn venus au Mali en compagnie de Marc-Antoine Moreau, le manager d’Amadou & Mariam. Ce dernier les sélectionne pour participer à une série de sessions à la Maison des Jeunes de Bamako auxquelles assiste Nick Zinner venu des États-Unis. En septembre 2013, le morceau « Soubour », issu de la compilation Maison des jeunes, réalisée à Bamako par Damon Albarn et Brian Eno attire l’attention des professionnels anglais.

L’enregistrement des titres de leur premier album, Music in Exile, est réalisé quelques mois plus tard au studio de Manjul à Bamako et à Londres. Produit par Nick Zinner, l’album à l’origine acoustique prend des couleurs rock après le mixage.

Sorti le 23 févriers 2015, sous le label Transgressive Records, Music in Exile propulse ce tout jeune groupe sur la scène internationale : après une tournée en Inde et un concert avec David Albarn au Royal Albert Hall de Londres en Novembre 2014, le groupe a été la révélation des Transmusicales de Rennes en Décembre et tourne aux Etats-Unis en Mars 2015.

 

par   Sylvie Clerfeuille  7 mars 2015 - © Afrisson