Afrisson

Biographie

Spoek Mathambo

   Nthato Mokgata
Artistes Afrique du Sud | Naissance : 1985 | Groupes :  Fantasma | Styles :  Afro-rap - Electro - Rap/Hip hopSite internet

Né le 14 mai 1985 à Soweto, township situé à 15 km au sud-ouest de de Johannesburg, dans la province du Gauteng, en Afrique du Sud, Nthato Mokgata aka Spoek Mathambo est un disc-jockey, rappeur, chanteur, producteur, designer et illustrateur. À l’avant-garde de la nouvelle vague d’artistes sud-africains, cet enfant du rap et d’internet crée à l’âge de 15 ans le premier fanzine hip hop de Johannesburg. Membre du collectif hip hop Playdoe, il ne se contente pas d’écrire et de populariser la culture hip hop, mais tente de lancer son propre afro-rap, un rap alternatif électro teinté de rock et de sonorités zouloues.

Mshini Wam

Se sentant à l’étroit en Afrique du Sud où sa démarche d’un rap alternatif électro n’est pas reconnue, Spoek Mathambo rejoint en 2006 Malmö (Suède), devenue sa seconde ville.

En 2010, il sort chez BBE Records, "Mshini Wam", réalisé par son compatriote et producteur Sibot, et en featuring avec Avuyile Tosa, Yolanda Fyrus Xashi et Zaki Ibrahim. Ce premier album rap/électro aux parfums africains (afro-rap), fait aussitôt sensation en Afrique du Sud et sur les plateformes de téléchargement, avec plus de 120.000 vues sur youtube. "Mshini Wam" lui vaut le prix de "Young Director Award" aux Cannes Lions International Festival of Creativity, et une nomination aux Mobo Awards dans la catégorie "Meilleure œuvre africaine", en 2011.

2011, l’année EP

En 2011, Spoek Mathambo sort trois disques : "Don’t Mean To Be Rude" (BBE), un EP 5 titres enregistré en featuring avec Zaki Ibrahim, auteure-compositrice et chanteuse R&B, soul et jazz sud-africaine-canadienne, et remixé par Toadally Krossed Out, Don Rimini et Scratcha Dva. "Drunk Like" (Little Owl Recordings), un EP 5 titres comprenant un remix de Nightmare Juke Squad, produit par Cobra Krames et réalisé avec Cerebral Vortex, Tina Asplund et Erik Lidén. Et enfin "Put Some Red On It" (Sub Pop), un EP 6 titres, dont des remix de Machinedrum, Shabazz Palaces et Telepathe.

Father Creeper

En 2012, Spoek Mathambo lance sur le label Sub Pop Records "Father Creeper", un opus fidèle à son afro-rap, un rap alternatif électro teinté de sonorités sud-africaines, mais agrémenté de pop. Cet opus qui le révèle internationalement lui vaut deux nominations dans la catégorie "Meilleure œuvre africaine" aux Mobo Awards 2012 et 2013.

Future Sound Of Mzansi

Cette année 2012 le voit sortir "Future Sound Of Mzansi" (Futur son de l’Afrique du Sud ("Mzansi" signifie Afrique du Sud en argot local). Paru chez Columbia / Epic / Sony, cet album tiré du documentaire du même intitulé, sur la musique électro et les nouveaux sons sud-africains issus des townships comme Soweto et des cités urbaines comme Durban, Cape Town et Johannesburg.

Spoek Mathambo et Sauti Sol

En 2012, le groupe kenyan Sauti Sol sort chez Penya Africa "Sauti Sol", un EP 6 titres mêlant les harmonies de leurs compositions avec les sons futuristes du rappeur sud-africain d’avant-garde Spoek Mathambo, coproducteur, avec Nombolo One, de ce disque. Le résultat final de cette collaboration prouve que Sauti Sol désire briser des stéréotypes musicaux africains au-delà de ses frontières. La vidéo du titre phare, "Love or Leave", a été réalisée dans les rues d’Amsterdam, en Hollande, par Check Me Produkzies pour leur label Penya Africa.
Sauti Sol est un groupe fondé en 2005 à Nairobi, au Kenya par Bien-Aimé Baraza (voix, guitare), Willis Chimano (voix, saxophone, keytar (synthé portatif)) Savara Mudigi (voix, percussions, batterie) et Polycarp Otieno (guitare). Naviguant entre a capella, afro-pop, soul, R&B, ndombolo, afro-dance, Sauti Sol est très populaire en Afrique orientale et australe.

Spoek Mathambo, Seun Kuti et l’afro-beat

Spoek Mathambo a aussi collaboré avec d’autres artistes, participant, aux côtés de nombreux artistes, à deux réalisations discographiques du Seun Kuti, "From Africa with fury : Rise" en 2011 et "Rise Remixes" en 2012. En 2013, année de la parution de son disque "Escape from ’85", il est de la compilation Red Hot + Fela, un hommage au père de l’afro-beat nigérian, Fela Anikulapo Kuti (1938-1997).

Fantasma Project

Trois ans après avoir signé avec le label Sub Pop, Spoek Mathambo se lance dans un nouveau projet, Fantasma, un quator monté avec le producteur DJ Spoko, le bassiste Bhekisenzo Cele, et le guitariste Andre Geldenhuys. Aussitôt, le groupe s’attèle à enregistrer "Eye Of The Sun", un premier EP 5 titres aux parfums afro-rap, électro, rock, kwaito et sonorités sud-africaines (maskandi ou maskanda zoulou, kwaito, rythmes shangaan), sorti en 2014.

En 2015, Fantasma sort “Free Love”, leur premier album de 13 titres fidèle à leur mélange sonore inédit et détonnant appelé “Guzu”. L’opus paru chez Soundway Records / AEC Music Distribution sur supports CD et vinyle, laisse entendre "Shangri La", une chanson enregistrée en featuring avec leur compatriote Moonchild Sanelly, chanteuse, styliste, couturière, poète et initiatrice de tendance.

Badimo

En 2016, Spoek Mathambo lance "Badimo" ("Ancêtres" en langue tswana), un EP 5 titres laissant entendre des titres comme Ubombo, une reprise du fameux titre de son compatriote et guitariste Madala Kunene, et The Mountain, magnifique chanson enregistrée en featuring avec DJ Spoko, l’instigateur de la Bacardi House, Pegasus Warning et DJ Mujava.
À l’origine de The Mountain, une version gospel originale du chanteur soul Pegasus Warning que Spoek Mathambo et les légendaires producteurs de "township house " DJ Spoko et DJ Mujava se sont réapproprié.
Signés Spoek Mathambo et Chris Kets, les visuels de The Mountain ont été tournés dans le township de Khayelitsha aux alentours de Cape Town en Afrique du Sud.

Mzansi Beat Code

L’année 2017 voit Spoek Mathambo sortir "Mzansi Beat Code", un album aux parfums électro révélant des richesses sonores de "Mzansi" (Afrique du Sud en argot local) et de magnifiques chansons, dont I Found U, une ode à l’amour réalisée en featuring avec Fantasma (un groupe sud-africain) et Kajama (un duo composé des sœurs Nandi et Nongoma Ndlovu).

 

par   Nago Seck  27 juillet 2010 - © Afrisson