Afrisson

Biographie

Spokes Mashiyane

   Johannes Mashiyane
Artistes Afrique du Sud | 1933-1972 | Styles :  Kwela (Jive)

Johannes Mashiyane aka Spokes Mashiyane fut considéré comme un des maîtres de la kwela music et un virtuose du pennywhistle. Tirant son nom de la roue de bicylette qu’il utilisa pour confectionner son premier pipeau, il domina la scène de la kwela music des années 1950 aux années 1970. Son tube fut Ace Blues. Spokes Mashiyane meurt d’une cirrhose le 9 février 1972 à l’hôpital Chris Hani Baragwanath de Soweto.

Né le 20 janvier 1933 à Vlakfontein (actuel township Mamelodi), Pretoria dans le nord du Transvaal (Afrique du Sud), Spokes Mashiyane joue très jeune déjà de la flûte en gardant les troupeaux. Il émigre plus tard à Johannesburg pour y travailler comme domestique. Il acquiert très vite un tin-whistle et crée un nouveau son en plaçant l’embouchure à la verticale contre la paroi intérieure de sa joue gauche et en inventant un nouveau doigté. C’est en jouant à un coin de rue qu’il est remarqué par le talent scout Strike Vilakazi. Il commence à enregistrer et certaines de ses compositions vont se vendre à plus de 70 000 exemplaires dont le titre « Phata Phata » qu’il interprète en deux versions, une jouée au penny-whistle et chantée par les Skylarks, groupe de Myriam Makeba , la seconde jouée au saxophone alto dans un style jive ou sax jive.

On peut aujourd’hui entendre Spokes Mashiyane sur le disque Jazz and hot dance in South Africa 1946-1959 dans le titre « Meadowlands boogie » ou en accompagnement du groupe vocal The Boom Brothers. et dans le CD King Kwela qui lui est consacré.

Source :
http://www.lamediatheque.be/dec/pay...

 

par   Sylvie Clerfeuille  18 août 2012 - © Afrisson