Afrisson

Biographie

Suarez


Groupes Madagascar | Création : 2008 | Styles :  Pop - Pop-rock

Fondé en 2008 à Mons, en Belgique, Suarez est un groupe de pop-rock composé des trois frères Njava originaires de Madagascar, Théogène "Dozzy" Randriamanpionana (guitare, marovany, voix), Patrick “Pata” Randriamanjava (batterie, voix) et Maximin “Max” Randriamanjava (basse, voix)n du Belge d’origine italo-espagnole Marc Pinilla (guitare, voix) et de leur cousin Christian “Dada” Ravalison (guitare, basse). En 2011, ils sont rejoints par David Donnat (percussions)...

Njava

En 1992, frères Njava s’illustrent en remportant le Prix Media du concours Découvertes RFI avec Njava (du nom de leur père), un groupe familial créé un an plus tôt avec leurs sœurs Monique Rasoarnirina (Monika Njava) et Gabrielle Raharimahala (Lala Njava), toutes deux chanteuses. En 1995, ils enregistrent leur premier album international Vetse (EMI Hemisphere) révélant leur musique qu’ils appellent “ethnotic groove”. Ce genre acoustique soutenant des textes sur la maltraitance infantile, les enfants des rues, la corruption, la justice sociale, l’unité, la tolérance, l’espoir, le désespoir, l’amour et l’humour est inspiré des styles, dont le “beko” des Antandroy et des Mahafaly du sud malgache. Le succès immédiat auprès du public et des spécialistes de la world music les mène sur les routes du monde durant 4 années (Belgique, Japon, Espagne, Etats Unis, Mexique, Brésil), participant aux festivals Womad (Angleterre), Voice of Asia (Kazakhstan), Africolor et Les Transmusicales de Rennes (France), Festival de Montréal (Canada)… Ce long périple permet ainsi à la famille Njava de contribuer d’une manière significative à la reconnaissance internationale de la musique malgache. Entre-temps, Njava enregistre Source (2000), un opus fidèle à leur “ethnotic groove” acoustique donné par des percussions, batterie, basse, guitare, valiha (de leur cousin Dada Ravalison), sans oublier la voix au timbre riche, expressive et vivante de Monika et celle, grave, de Lala.

Suarez & Stéphanie Crayencour

En 2007, les trois frères Dozzy Njava, Pata Njava et Max Njava fondent le groupe Interphone, lauréat du concours “Carrefour des Talents” des Francofolies de Spa (Belgique). Quant à leurs sœurs Monika Njava et Lala Njava, elles entament chacune de son côté une carrière solo ; mais la famille se retrouve de temps à autre pour divers projets...
Un an plus tard, leur rencontre avec Marc Pinilla aboutit à la création du groupe de pop-rock, Suarez, et d’un studio d’enregistrement à Mons. Fin mars 2008, un premier EP 4 titres aux couleurs pop-rock, On attend, voit le jour et l’album du même nom sort à l’été 2008 sur le label belge 30 Février, puis en France chez Remark Records de Marc Lumbroso. Dès lors, les concerts s’enchaînent (plus de cent), dont Le Botanique, les Francofolies de Spa et le Thirtysfaction Festival et une tournée au Québec. Suarez assure également les premières parties de Vanessa Paradis ou Thomas Dutronc et est reçu sur des plateaux télévisés parisiens, dont Taratata. En 2009, Suarez et Stéphanie Crayencour (jeune actrice chez Rohmer) enregistre le single Juste pour voir, et le 12 juin de la même année, ils sont en première partie au célèbre Doudou de Mons. En décembre, le groupe est à Madagascar pour une série de concerts, et à leur retour, leur label boucle une session d’enregistrement à Waimes, aux célèbres studios de La Chapelle.

L’indécideur

Le 8 novembre 2010, Suarez sort son deuxième album, L’indécideur, qui contient les textes d’autres paroliers puisque Marc Pinilla a voulu écrire ses expériences avec d’autres : Fabrice Ballot-Lenat, Aline Renard, Antoine Hénaut. Le 14 juin 2011, L’indécideur est sacré “Meilleur album de l’année” aux Octaves de la Musique récompensant les meilleurs talents musicaux de Wallonie et Bruxelles, puis disque d’or en juillet 2011 en Belgique, avec plus de 15.000 exemplaires vendus. Il sortira le 19 mars 2012 en France. Fin 2012, Marc Pinilla, que les frères ont rencontré en 2002 alors qu’il était étudiant à la FUCaM (Facultés universitaires catholiques de Mons) et auteur-compositeur de nombreux projets allant de la pop anglaise à l’électro, est choisi comme coach pour la deuxième saison de l’émission musicale de la RTBF, “The Voice Belgique”. Mais les honneurs ne s’arrêtent pas là : le prix Rapsat-Lelièvre 2012 est décerné à Suarez dans le cadre du festival Coup de Cœur Francophone (Montréal), une récompense visant à encourager le développement et la promotion de la langue française et à stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et la Communauté Wallonie-Bruxelles.
En 2013, le leader du groupe, Marc Pinilla, est reconduit en tant que coach de la troisième saison de “The Voice Belgique” diffusée à partir de janvier 2014. Après un dernier concert le 15 novembre 2013 à l’Ancienne Belgique de Bruxelles, le groupe entre en studio pour un nouvel album, En équilibre, paru le 14 février 2014 mais précédé en janvier de l’EP Au bord du gouffre.

 

par   Nago Seck  2008 - © Afrisson