Afrisson

Biographie

Super Cayor de Dakar


Groupes Sénégal | Création : 1992 | Styles :  Afro-cubain - Salsa africaine

L’orchestre Super Cayor de Dakar est fondé le 17 mars 1992 au Sénégal par deux musiciens originaires de la ville de Thiès, à 70 km à l’est de Dakar : Mapathé Gadiaga aka James, ancien chanteur du Royal Band de Thiès, du Laghem de Kaolack ou du Star Band de Dakar, et le guitariste Birame Cissé dit “Mbol”. Bien vite, la formation s’illustre par son style afro-cubain, une fusion de salsa et de mbalax marquée par les timbales et les percussions sénégalaises (sabar, tama), révélée par des titres comme “Xamsa bopp” (Se connaître soi-même), “Capitale – région”, “Waxumag” (la parole du vieux), “Degoo” (L’unité) ou encore “Sopenté” (Avoir de l’affection), devenu un énorme hit national…

Après avoir enregistré trois cassettes au Sénégal, Capitale – région (1994), Sopenté (1995) et Vol.3 : Taar (1996), le Super Cayor de Dakar sort en 1997 son premier CD, Sopenté, réunissant 10 titres de leur répertoire et réalisé par Günther Gretz du label allemand Popuar African Music. Deux ans plus tard, ils tournent en Europe, mais leur gros succès international aura lieu à la parution, la même année, de la compilation African Salsa (Earthworks/Stern’s) comportant quatre compositions du disque Sopenté : “Xamsa bopp”, “Sopenté”, “Capitale – région” et “Degoo”.
En 2002, Popuar African Music produit Embouteillage (Traffic Jam), un opus salsa-mbalax réalisé avec Issa Cissokho, le saxophone du célèbre Orchestra Baobab, avec deux titres live, “Döm” enregistré au Sfinks Festival 1999 et “Degoo” à Toloubourg, à Dakar, au Sénégal.

Les membres du Super Cayor de Dakar :
Mapathé Gadiaga "James" (lead vocal), Birame Cissé "M’Bol" (guitare rythmique), Abdou Fatha Dieng "Pascal" / Iba Ndiaye "Moustique" (lead vocals), Safirou Dieng / Cheikhou Diabaté / Baye Sylvain Ndiaye (guitares), Ousmane Diaw (basse), Pape Alioune Ndaw / Ndiasse Faye (keyboards), Abdoulaye Lô / Ousmane Mbaye Mbaya (batterie), Falé Faye (percussions), Serigne Saliou Bâ (keyboards, percussion)

 

par   Nago Seck  15 mai 2007 - © Afrisson