Afrisson

Biographie

Super Etoile de Dakar


Groupes Sénégal | Création : 1979 | Styles :  Afro-pop - Mbalax - World Music / Musique du Monde

Fondé en 1979 par Youssou Ndour après la scission de l’Etoile de Dakar, le Super Etoile de Dakar et ses fidèles musiciens ont su révolutionné et imposé le rythme des Wolofs du Sénégal, le « mbalax », créant de nouvelles danses comme le « ventilateur », le « xapati » et le « xaath-bi »...

Naissance du Super Etoile de Dakar

JPG - 51.6 ko

Ex-membre du Star Band de Dakar puis fondateur de l’Etoile de Dakar avec El Hadji Faye avec lequel il a eu des divergences de vue sur le professionnalisme, Youssou Ndour décide, en 1979, de voler de ses propres ailes en créant le groupe Super Etoile de Dakar. Sont alors venus le rejoindre Assane Thiam (tama – talking drums), Ousseynou Ndiaye dit “Ouzin” (voix, choeurs), Alla Seck (voix, animation), Mamadou “Jimi Mbaye” (guitare solo), Pape Omar Mgom (guitare rythmique), Kabou Guèye (basse), Rane Diallo (sax, voix), Maguette Dieng (batterie), Marc Samb (trompette), Babacar Faye dit “Mbaye Dièye Faye” (percussions sabars), Benjamin Valfroi (claviers) - rejoints plus tard par Nicolas Menheim, la voix afro-cubaine et Habib Faye (basse). Dès lors, Youssou Ndour et le Super Etoile de Dakar s’inspirent des sonorités traditionnelles des Wolofs pour lancer un courant musical beaucoup plus « root », le « mbalax ».

Le mbalax

JPG - 12.7 ko
Marc Samb

Compromis entre chants, mélodies et rythmes directement tirés du « sabar » (nom du rythme, de la danse et des tambours wolofs du Sénégal) et de petites doses de jazz, pop, rock, soul et funk, le « mbalax » est donné par un entrecroisement d’instruments traditionnels (sabars, tama des Laobés (bûcherons), djembé...) et modernes (guitare, basse, batterie, claviers, cuivres). Bien vite, le public sénégalais se reconnaît dans cette musique proche de leur sensibilité culturelle et leurs compositions comme « Walo », « Indépendance », « Ndakaru », « Bandioly Ndiaye », « Mouye ma »…sont fredonnées dans tout le pays. Cette révolution musicale s’accompagne de nouvelles danses comme le « ventilateur » (un tournoiement des fesses à la manière d’un ventilateur en action) et le « xapati », une danse aérienne consistant à soulever une jambe après l’autre avec une rotation des hanches.

Marc Samb et Alla Seck ne sont plus

JPG - 8.9 ko
Alla Seck

En 1982, l’année où le talentueux auteur, compositeur et chanteur Manel Diop les rejoint, le groupe est frappé de plein fouet par la disparition tragique de leur excellent trompettiste, Marc Samb. Aussitôt, Youssou Ndour et le Super Etoile lui rendent hommage en sortant leur 7ème volume À la mémoire de Marc Samb (Daby).
En 1987, alors que Youssou Ndour et le Super Etoile assurent les premières parties de la tournée européenne et américaine de la pop star anglaise, Peter Gabriel, le groupe est à nouveau frappé par un drame avec le décès, le 14 juin, du chanteur, danseur et animateur, Alla Seck.

 

par   Nago Seck  10 mai 2007 - © Afrisson

Discographie

Super Etoile de Dakar