Afrisson

Biographie

Sylvain Kaleecharan


Artistes Ile Maurice | Styles :  Séga

Émule de Lataniers et féru de chansons engagées, Sylvain Kaleecharan s’illustre pas son sega d’ambiance. Il a signé quelques tubes comme "Ravanne ape batte" élu sega de l’année en 1999, mais aussi "Persévérance", "Mazougé", "Camolo" et "Babani Séga". Il joue dans le circuit hôtelier de l’île.

Sylvain Kaleecharan se lance professionnellement au milieu des années 1990 en intégrant comme chanteur le groupe Nuvel Zeneration . En 1997, il interprète dans l’émission Ten Best de la MBC le titre "Fami" devenu "Zanfan "sur l’un des albums du groupe Zotsa avec lequel il se produit.

En 1999, sort son premier tube « Ravann pé baté « primé Séga de l’année. En 2004, l’auteur-compositeur sort son premier album solo, Valer lamour suivi en 2006 de Langaz mo kiltir : titre de l’album, "Mazougue", deviendra un hit à Maurice et à La Réunion.

Avec Camolo sorti en 2010, Sylvain Kaleecharan signe son retour sur la scène musicale après quatre ans d’absence. Composé de huit titres, dont « Crier pli for », « La pauvreté » et « Pran sa », l’album comprend aussi des featurings (Blakkayo, Dagger Kkila et Nigga). Sylvain Kaleecharan évoque dans cet album un des fléaux de Maurice, la drogue, qui touche de nombreux jeunes.

 

par   Sylvie Clerfeuille  28 novembre 2013 - © Afrisson