Afrisson

Biographie

Takeifa


Groupes Sénégal | Création : 1992 | Styles :  Afro-folk - Tradi-moderne - Afro-fusion Site internet

Fondé en en 1992 à Kaolack, au Sénégal, Takeifa est un jeu de mot, et signifie "famille Keïta" en verlan. Jac Keïta, leader, chanteur et compositeur du groupe, a onze ans lorsqu’il supplie son père de lui acheter une vieille guitare, unique en son genre : elle n’a pas de cordes. Il utilise des câbles de vélo et crée sa propre musique, originale, unique en son genre, et chantée en wolof, en français ou en anglais. Avec ses frères Ibrahima Keïta (batterie, chœurs), Cheikh Keïta (guitare électrique et artiste peintre), Fallou Keïta (rappeur, percussions, chœurs) et sa sœur Mamma Keïta (basse, voix, chœurs et Présidente de la Fondation Care Albinos), Jac Keïta monte le groupe Takeita, développant de l’afro-folk ou de l’afro-fusion aux parfums pop, rap, rock

Parcours

En 2006, frères et sœur décident de rejoindre Dakar et de donner une chance à leur carrière musicale. Petit à petit, ils conquièrent la capitale, puis le pays et enfin, ils séduisent un public international. Ils partagent des plateaux avec des artistes de renoms tels que Femi Kuti, Youssou Ndour, Salif Keïta, Daara-J Family, Emir Kusturika, Public Enemy, La Jam, Ojos de Brujo, Chambao, Macaco, El Bicho, 08001, Alpha Blondy, Bassékou Kouyaté, Cheikh Lô, Tiken Jah Fakoly, et bien d’autres…

En 2008, Jac Keïta tourne durant un mois en Espagne, en compagnie de The Tranquille Pirate et Cheikh Baye Fall pour le documentaire "Princesa de Africa" réalisé par Juan Laguna. La même année, Takeifa sort un premier album, "Diaspora", suivi de "Get Free" en 2012, deux opus produits par leur propre structure Takeifa Music. "Get free" ou "Yewoul" en wolof ou "Réveille-toi" est "un appel à la mobilisation face aux défis de l’humanité", selon le groupe.

Gass Giss

De 2009 à 2015, Takeifa tourne dans plusieurs villes du Sénégal, d’Espagne, de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Autriche, et de Suisse…
En 2017, sort l’album "Gass Giss" qui veut dire "Qui cherche trouve" en wolof. Réalisé avec leur compatriote et icône de la musique peule, Baaba Maal, "Gass Giss" est, pour Takeifa, "une vision optimiste de l’Afrique, un vibrant plaidoyer pour la promotion d’une image plus reluisante du continent, berceau de l’humanité".

Les membres du groupe

Jac Keïta : auteur-compositeur, lead vocal, guitare
Ibrahima Keïta : batterie, chœurs
Mamma Keïta : basse, voix, chœurs et Présidente de la Fondation Care Albinos
Cheikh Keïta : guitare électrique et artiste peintre
Fallou Keïta : rappeur, percussions, choeurs

JPG - 18.6 ko

 

par   Nago Seck  29 septembre 2009 - © Afrisson